Différences entre les versions de « Henri Nallet »

De Wikimanche

(mariage)
(lien)
 
(4 versions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Henri Nallet''', né à Bergerac (Dordogne) le 6 janvier [[1939]], est un homme politique lié au département de la [[Manche]].
'''Henri Nallet''', né à Bergerac (Dordogne) le [[6 janvier]] [[1939]], est un homme politique lié au département de la [[Manche]].


Henri Nallet fait parler de lui dans la Manche lors des [[Élections législatives de 1986 dans la Manche|élections législatives de 1986]]. L'instauration du scrutin par listes et à la proportionnelle l'amène à se déclarer candidat à mener la liste socialiste . Alors ministre de l'Agriculture, Henri Nallet fait cette annonce à [[Saint-Lô]] lors d'une rencontre avec des responsables agricoles du département <ref name=OF1>Francis Salaun, « Henri Nallet candidat dans la Manche », ''Ouest-France'', 20 juillet 1985. </ref>. Il reçoit l'appui de la fédération socialiste de la Manche, mais c'est finalement [[Olivier Stirn]] qui est imposé par les instances nationales du PS.
Henri Nallet fait parler de lui dans la Manche lors des [[Élections législatives de 1986 dans la Manche|élections législatives de 1986]]. L'instauration du scrutin par listes et à la proportionnelle l'amène à se déclarer candidat à mener la liste socialiste . Alors ministre de l'Agriculture, Henri Nallet fait cette annonce à [[Saint-Lô]] lors d'une rencontre avec des responsables agricoles du département <ref name=OF1>Francis Salaun, « Henri Nallet candidat dans la Manche », ''Ouest-France'', 20 juillet 1985. </ref>. Il reçoit l'appui de la fédération socialiste de la Manche, mais c'est finalement [[Olivier Stirn]] qui est imposé par les instances nationales du PS.


À cette époque, Henri Nallet met en avant son connaissance et son amour pour le département, qu'il fréquente et connaît « depuis vingt ans » <ref name=OF1/>. Il est marié à une habitante de [[Liesville-sur-Douve]] <ref name=OF2>Jocelyne Rat, « Le retour d'Henri Nallet à l'Agriculture bien accueilli dans la Manche », ''Ouest-France'', 14-15 mai 1988. </ref>.
À cette époque, Henri Nallet met en avant sa connaissance et son amour pour le département, qu'il fréquente et connaît « depuis vingt ans » <ref name=OF1/>. Il est marié à une habitante de [[Liesville-sur-Douve]] <ref name=OF2>Jocelyne Rat, « Le retour d'Henri Nallet à l'Agriculture bien accueilli dans la Manche », ''Ouest-France'', 14-15 mai 1988. </ref>.
Il séjourne fréquemment à [[Quinéville]] où sa famille possède une résidence secondaire. Il y préside l'école de voile <ref name=OF2/>.
 
Il séjourne fréquemment à [[Quinéville]] où sa famille possède une résidence secondaire. Il y préside l'[[Cercle nautique de la Sinope|école de voile]] <ref name=OF2/>.
 
==Carrière politique==
==Carrière politique==
Conseiller à la présidence de la République auprès de François Mitterrand dès [[1981]], Henri Nallet entre au gouvernement en avril [[1985]] comme ministre de l'Agriculture, en remplacement de Michel Rocard, démissionnaire. Il garde ce portefeuille jusqu'en [[1986]]. Il est de nouveau ministre de l'Agriculture de mai [[1988]] à octobre [[1990]]. Il est alors promu ministre de la Justice, poste qu'il garde jusqu'en avril [[1992]].
Conseiller à la présidence de la République auprès de François Mitterrand dès [[1981]], Henri Nallet entre au gouvernement en avril [[1985]] comme ministre de l'Agriculture, en remplacement de Michel Rocard, démissionnaire. Il garde ce portefeuille jusqu'en [[1986]]. Il est de nouveau ministre de l'Agriculture de mai [[1988]] à octobre [[1990]]. Il est alors promu ministre de la Justice, poste qu'il garde jusqu'en avril [[1992]].
Ligne 12 : Ligne 14 :
Il est maire de Tonnerre (Yonne) de 1989 à [[1999]].
Il est maire de Tonnerre (Yonne) de 1989 à [[1999]].


==Notes et références==
{{Notes et références}}
<references />


{{DEFAULTSORT:Nallet, Henri}}
{{DEFAULTSORT:Nallet, Henri}}
[[Catégorie:Biographie]]
[[Catégorie:Personnalité politique de la Manche]]
[[Catégorie:Personnalité politique de la Manche]]

Version actuelle datée du 4 juin 2021 à 09:55

Henri Nallet, né à Bergerac (Dordogne) le 6 janvier 1939, est un homme politique lié au département de la Manche.

Henri Nallet fait parler de lui dans la Manche lors des élections législatives de 1986. L'instauration du scrutin par listes et à la proportionnelle l'amène à se déclarer candidat à mener la liste socialiste . Alors ministre de l'Agriculture, Henri Nallet fait cette annonce à Saint-Lô lors d'une rencontre avec des responsables agricoles du département [1]. Il reçoit l'appui de la fédération socialiste de la Manche, mais c'est finalement Olivier Stirn qui est imposé par les instances nationales du PS.

À cette époque, Henri Nallet met en avant sa connaissance et son amour pour le département, qu'il fréquente et connaît « depuis vingt ans » [1]. Il est marié à une habitante de Liesville-sur-Douve [2].

Il séjourne fréquemment à Quinéville où sa famille possède une résidence secondaire. Il y préside l'école de voile [2].

Carrière politique

Conseiller à la présidence de la République auprès de François Mitterrand dès 1981, Henri Nallet entre au gouvernement en avril 1985 comme ministre de l'Agriculture, en remplacement de Michel Rocard, démissionnaire. Il garde ce portefeuille jusqu'en 1986. Il est de nouveau ministre de l'Agriculture de mai 1988 à octobre 1990. Il est alors promu ministre de la Justice, poste qu'il garde jusqu'en avril 1992.

Il est député socialiste de l'Yonne de 1986 à 1988 et de 1997 à 1998.

Il est maire de Tonnerre (Yonne) de 1989 à 1999.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Francis Salaun, « Henri Nallet candidat dans la Manche », Ouest-France, 20 juillet 1985.
  2. 2,0 et 2,1 Jocelyne Rat, « Le retour d'Henri Nallet à l'Agriculture bien accueilli dans la Manche », Ouest-France, 14-15 mai 1988.