Havre de Blainville : Différence entre versions

De Wikimanche

(+pieux)
(gallery)
 
Ligne 24 : Ligne 24 :
 
Le 10 mars [[2008]], une forte tempête détruit une dune et endommage le restaurant « Le Grand Herbet » et des parcs à huîtres.
 
Le 10 mars [[2008]], une forte tempête détruit une dune et endommage le restaurant « Le Grand Herbet » et des parcs à huîtres.
  
Pour casser la vague avant qu’elle n’attaque la dune, des pieux en bois sont posés en 2017 le long du cordon dunaire nord à partir de la cale de Gonneville.
+
Pour casser la vague avant qu’elle n’attaque la dune, des pieux en bois sont posés en [[2017]] le long du cordon dunaire nord à partir de la cale de Gonneville.
  
[[Fichier:Blainville-havre1.jpg|thumb|center|300px|Le havre vu de Blainville-sur-Mer.]]
+
<gallery mode="packed" heights="180" caption="Havre de Blainville" >
 +
Blainville-havre1.jpg|Vu de Blainville-sur-Mer
 +
Blainville-havre2.jpg|
 +
Blainville-sur-Mer pieux-de-protection.jpg|Pieux de protection, côté mer
 +
</gallery>
  
 
{{Notes et références}}
 
{{Notes et références}}

Version actuelle datée du 22 mai 2020 à 14:14

Chargement de la carte...

Le havre de Blainville est un petit estuaire de la Manche, situé à Blainville-sur-Mer et Agon-Coutainville.

Il couvre environ 600 hectares, dont 120 ont été aménagés en polders en 1964.

Deux minces cordons dunaires délimitant l'entrée du havre sont fragilisés par les tempêtes ; marées et courant côtiers apportent des sédiments (sable et tangue) qui s'y déposent et font évoluer la physionomie du havre.

Histoire

Au Moyen-Âge, il s'étend de Gonneville à l'emplacement actuel de l'hippodrome de Coutainville[1] ; il abrite alors un port permettant des échanges commerciaux de chaux, ardoises, pierres, grains, fourrages avec les îles Anglo-Normandes[1].

À partir des années 1970, le havre connait ses plus grandes transformations avec la création de la route départementale 651, formant digue et la pose d'une porte à flots[1].

En 1981, 11 hectares sont aménagés en zone d'exploitation conchylicole ; la Cabanor, coopérative aquacole s'implante au bord du havre.

En 1984, 13 hectares sont alloués à la construction d'un village de vacances familiales de 1 000 lits, Le Sénéquet.

Le 10 mars 2008, une forte tempête détruit une dune et endommage le restaurant « Le Grand Herbet » et des parcs à huîtres.

Pour casser la vague avant qu’elle n’attaque la dune, des pieux en bois sont posés en 2017 le long du cordon dunaire nord à partir de la cale de Gonneville.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Panneau informatif près de la cale nord de Blainville

Articles connexes