Différences entre versions de « Georges Alphonse »

De Wikimanche

m (màj)
(Notes et références)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Alphonse-georges1.jpg|thumb|right|150px|Georges Alphonse.]]
 
[[Fichier:Alphonse-georges1.jpg|thumb|right|150px|Georges Alphonse.]]
'''Georges Alphonse''', né à [[Hambye]] {{année de naissance|en|1901}}, mort {{année de décès|en|1968}}, est un homme politique de la Manche.
+
'''Georges Alphonse''', né à [[Hambye]] {{année de naissance|en|1901}} et mort {{année de décès|en|1968}}, est un homme politique de la Manche.
  
 
Chef de service à l'usine [[Gloria]], il est élu sous l'étiquette gaulliste maire de [[Carentan]] en [[1947]] et [[conseil général de la Manche|conseiller général]] du [[canton de Carentan]] en [[1949]] <ref name=RDM>« Tout sur la Manche », ''Revue du département de la Manche'', tome 29, n° 113-114-115, 1987. </ref>.  
 
Chef de service à l'usine [[Gloria]], il est élu sous l'étiquette gaulliste maire de [[Carentan]] en [[1947]] et [[conseil général de la Manche|conseiller général]] du [[canton de Carentan]] en [[1949]] <ref name=RDM>« Tout sur la Manche », ''Revue du département de la Manche'', tome 29, n° 113-114-115, 1987. </ref>.  
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
Il conserve ces deux mandats jusqu'en [[1967]] <ref name=RDM/>, démissionnant pour raisons de santé <ref name=monde68/>.
 
Il conserve ces deux mandats jusqu'en [[1967]] <ref name=RDM/>, démissionnant pour raisons de santé <ref name=monde68/>.
  
==Notes et références==
+
{{Notes et références}}
<references />
 
  
 
{{DEFAULTSORT:Alphonse, Georges}}
 
{{DEFAULTSORT:Alphonse, Georges}}

Version du 4 décembre 2019 à 10:15

Georges Alphonse.

Georges Alphonse, né à Hambye en 1901 et mort en 1968, est un homme politique de la Manche.

Chef de service à l'usine Gloria, il est élu sous l'étiquette gaulliste maire de Carentan en 1947 et conseiller général du canton de Carentan en 1949 [1].

Aux élections municipales de 1965, la liste conduite par Georges Alphonse obtient 22 sièges au premier tour, avec 1 534 voix, face à la liste de M. Navet, sans étiquette, qui obtient 1 356 voix et un siège [2].

Il conserve ces deux mandats jusqu'en 1967 [1], démissionnant pour raisons de santé [2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  2. 2,0 et 2,1 « Une élection municipale à Carentan », Le Monde, 16 janvier 1968.