Geneviève Gosselin-Fleury : Différence entre versions

De Wikimanche

m (màj)
m (réf.)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:10 ans de Manche numérique - Geneviève Gosselin-Fleury 03.jpg|thumb|180px|Geneviève Gosselin-Fleury ''(2014)''.]]
 
[[Fichier:10 ans de Manche numérique - Geneviève Gosselin-Fleury 03.jpg|thumb|180px|Geneviève Gosselin-Fleury ''(2014)''.]]
'''Geneviève Gosselin-Fleury''', {{date naissance-f|22|2|1954|Octeville}}, est une femme politique de la [[Manche]].
+
'''Geneviève Gosselin-Fleury''', {{date naissance-f|22|février|1954|Octeville}}, est une femme politique de la [[Manche]].
  
 
Elle est nommée députée de la [[Quatrième circonscription de la Manche|4{{e}} circonscription de la Manche]] (Cherbourg-Octeville) depuis le [[22 juillet]] [[2012]], en remplacement de [[Bernard Cazeneuve]], promu ministre.
 
Elle est nommée députée de la [[Quatrième circonscription de la Manche|4{{e}} circonscription de la Manche]] (Cherbourg-Octeville) depuis le [[22 juillet]] [[2012]], en remplacement de [[Bernard Cazeneuve]], promu ministre.
Ligne 24 : Ligne 24 :
 
Après les élections communautaires de 2014, elle est première vice-présidente de la Communauté urbaine de Cherbourg, chargée de la politique foncière et de l'aménagement durable.
 
Après les élections communautaires de 2014, elle est première vice-présidente de la Communauté urbaine de Cherbourg, chargée de la politique foncière et de l'aménagement durable.
  
== Notes et références ==
+
{{Notes et références}}
<references />
 
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==

Version actuelle datée du 10 novembre 2019 à 18:37

Geneviève Gosselin-Fleury (2014).

Geneviève Gosselin-Fleury, née à Octeville le 22 février 1954, est une femme politique de la Manche.

Elle est nommée députée de la 4e circonscription de la Manche (Cherbourg-Octeville) depuis le 22 juillet 2012, en remplacement de Bernard Cazeneuve, promu ministre.

Biographie

Fille d'agriculteurs membres du mouvement des Paysans-travailleurs et proches du PSU [1], elle quitte le Cotentin le bac en poche pour poursuivre ses études en école de commerce dont elle sort diplômée en 1975 [2].

Elle est embauchée par une entreprise française en Allemagne, puis comme contrôleuse de gestion à Paris en 1976[2].

Elle est ensuite responsable de la formation à la Chambre de commerce et d'industrie Cherbourg-Cotentin dans les années 1980, chargée notamment de l'ouverture de l'école de commerce et de la distribution de Cherbourg-Octeville. Elle se met à son compte au début des années 1990 en fondant son entreprise spécialisée dans la formation continue et l'insertion sociale et professionnelle, F Majuscules et prend la tête du club d’entreprises local de la fondation « Agir contre l'Exclusion » [2].

Geneviève Gosselin s'engage dans la mouvance socialiste au moment de ses études et adhère au PS en 1995 [1]. Elle se présente en 2001 aux élections municipales à Cherbourg-Octeville sur la liste de Bernard Cazeneuve. Élue conseillère municipale [3], elle siège jusqu'en 2007 comme vice-présidente de la Communauté urbaine de Cherbourg, chargée de l’urbanisme.

En 2004, elle revend sa société F Majuscules à ses associés pour se consacrer à ses activités politiques [1].

À la suite de la réélection de l'équipe municipale aux élections de 2007[2], Bernard Cazeneuve en fait sa première-adjointe et elle prend les dossiers du développement urbain, des finances, de commerce et d'artisanat, d'administration générale, ainsi qu'une partie des pouvoirs de police du maire et les affaires juridiques [4]. Elle assure également la présidence du SCOT Cotentin (Schéma de cohérence territoriale)[2]. Elle est suppléante depuis 2008 du conseiller général Michel Lerenard, pour Cherbourg-Octeville-Sud-Ouest.

Elle se présente comme suppléante de Bernard Cazeneuve lors des élections législatives de 2012 dans la quatrième circonscription de la Manche [2], en position de siéger à l'Assemblée nationale du fait de la nomination au gouvernement du député sortant, un mois avant le scrutin. Elle laisse son poste de premier adjoint à Michel Louiset le 23 juin 2012 et devient deuxième adjointe en conservant la charge des finances, et siège à l'Assemblée nationale à partir du 22 juillet 2012, après la prise d'effet officielle de la démission de Bernard Cazeneuve.

En avril 2013, elle décide d'adjoindre son nom de jeune fille à son patronyme pour ne plus être confondue avec Philippe Gosselin, autre député de la Manche, UMP celui-là [5].

Après les élections communautaires de 2014, elle est première vice-présidente de la Communauté urbaine de Cherbourg, chargée de la politique foncière et de l'aménagement durable.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Geneviève Gosselin, nouvelle députée PS de la Manche », AFP, 21 juillet 2012, 8 h 09.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 et 2,5 Programme, législatives 2012. [1].
  3. Ouest-France, site internet (lire en ligne).
  4. Ville de Cherbourg, site internet (lire en ligne).
  5. L. L., « Cherbourg : ne m'appelez plus Gosselin », La Manche Libre, site internet, 24 avril 2013.

Voir aussi

Lien externe