Différences entre versions de « François Mars »

De Wikimanche

m (lien)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
À 18 ans, il s'engage dans la marine d'État <ref name=maitron/>.
 
À 18 ans, il s'engage dans la marine d'État <ref name=maitron/>.
  
Il revient dans la Manche, et devient ouvrier à l'atelier municipal de [[Cherbourg]]. Il s'engage en politique et dans le syndicalisme. Il est membre du Parti socialiste SFIO, et secrétaire adjoint de la Bourse du travail de [[1912]] (voire avant) jusqu'à la [[Première Guerre mondiale]]. Il est également secrétaire adjoint de l'Union départementale des syndicats <ref name=maitron/>.  
+
Il revient dans la Manche, et devient ouvrier à l'atelier municipal de [[Cherbourg]]. Il s'engage en politique et dans le syndicalisme. Il est membre du Parti socialiste SFIO, et secrétaire adjoint de la [[Bourse du travail de Cherbourg|Bourse du travail]] de [[1912]] (voire avant) jusqu'à la [[Première Guerre mondiale]]. Il est également secrétaire adjoint de l'Union départementale des syndicats <ref name=maitron/>.  
  
 
Il est le père d'[[Hippolyte Mars]] <ref name=maitron/>.
 
Il est le père d'[[Hippolyte Mars]] <ref name=maitron/>.
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
==Article connexe==
 
==Article connexe==
 
*[[Mars]]
 
*[[Mars]]
 
  
 
{{DEFAULTSORT:Mars, Francois}}
 
{{DEFAULTSORT:Mars, Francois}}
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Syndicaliste de la Manche]]
 
[[Catégorie:Syndicaliste de la Manche]]

Version du 29 décembre 2020 à 10:19

François Alexandre Mars, né à Saint-Nicolas-près-Granville le 15 janvier 1845 [1], est un syndicaliste de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Francis Mars (1811-1898), tisserand, et de Rosalie Delacour (1822-1856).

Après la mort de sa mère, François Mars, qui n'a qu'une dizaine d'années, embarque en cachette sur un bateau appareillant pour Saint-Pierre-et-Miquelon. Sur l'archipel, il rejoint son oncle paternel, propriétaire de sècheries et de bateaux. Il fait les campagnes morutières pendant trois ans, puis navigue sur long courriers aux Antilles, au Chili et aux États-Unis [2].

À 18 ans, il s'engage dans la marine d'État [2].

Il revient dans la Manche, et devient ouvrier à l'atelier municipal de Cherbourg. Il s'engage en politique et dans le syndicalisme. Il est membre du Parti socialiste SFIO, et secrétaire adjoint de la Bourse du travail de 1912 (voire avant) jusqu'à la Première Guerre mondiale. Il est également secrétaire adjoint de l'Union départementale des syndicats [2].

Il est le père d'Hippolyte Mars [2].

Notes et références

  1. - Acte de naissance n° 17 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Jean Maitron (dir.), Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français. 3e partie, 1871-1914 : De la Commune à la Grande Guerre. vol. 14, Mar à Ras, Ed. ouvrières, 1976.

Article connexe