Différences entre les versions de « Claude Gallien »

De Wikimanche

(Articles connexes)
(Résistance ?)
 
(Une version intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 14 : Ligne 14 :
* [http://www.bddm.org/liv/index_liv.php Fondation pour la mémoire de la déportation].
* [http://www.bddm.org/liv/index_liv.php Fondation pour la mémoire de la déportation].


==Articles connexes==
==Article connexe==
* [[Résistance dans la Manche]]
* [[Gallien]]
* [[Gallien]]


{{DEFAULTSORT:Gallien, Claude}}
{{DEFAULTSORT:Gallien, Claude}}
[[Catégorie:Biographie]]
[[Catégorie:Biographie]]
[[Catégorie:Décès à 70 ans]]
[[Catégorie:Déporté de la Manche]]
[[Catégorie:Déporté de la Manche]]

Version actuelle datée du 7 février 2021 à 17:33

Claude Henri Gaston Gallien, né à Cherbourg le 9 septembre 1920 [1] et mort à Saint-Lô le 22 avril 1991 [2], est un déporté de la Manche, revenu des camps de concentration d'Allemagne.

Arrêté, Claude Gallien est interné au camp de concentration de Neuengamme situé au sud-est de Hambourg (Allemagne). Il s'y voit attribuer le matricule 79873.

À partir de la mi-avril 1945, les SS évacuent le camp de Neuengamme. Les déportés restants sont transférés vers Lübeck, puis embarqués sur des navires. Le 3 mai 1945, des avions britanniques, trompés sur la nature des transports, attaquent les navires en baie de Lübeck-Neustadt. Deux bâtiments sombrent ; il n'y a que 450 à 500 survivants.

Survivant, Claude Gallien est libre à cette date.

Lorsque les troupes britanniques pénètrent dans le camp le 5 mai 1945, ils trouvent un camp vide.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1991.
  2. « Acte de décès n° 178 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1991.

Source

Article connexe