Charles Mélingue : Différence entre versions

De Wikimanche

(+ cat.)
(Notes et références)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Melingue-charles2.jpg|thumb|right|150px|En 1972.]]
 
[[Fichier:Melingue-charles2.jpg|thumb|right|150px|En 1972.]]
 +
'''Charles Mélingue''', né à [[Cherbourg]] en août [[1952]] et mort en novembre [[2006]], est une personnalité journalistique de la [[Manche]].
  
'''Charles Mélingue''', né à [[Cherbourg]] en août [[1952]], mort en novembre [[2006]], est une personnalité journalistique de la [[Manche]].
+
==Biographie==
 
 
 
Il débute à la rédaction de Cherbourg d'''[[Ouest-France]]'' à 15 ans en [[1967]] <ref>''Normandie Magazine'', n° 1, septembre 1982. </ref>. En [[1970]], il rejoint [[Radio Cherbourg (1966)|Radio Cherbourg]], d'abord comme pigiste auprès de Roger Lion, puis comme reporter affilié à l'ORTF à partir du [[1er mai|1{{er}} mai]] [[1971]]. Il y officie jusqu'en [[1978]].
 
Il débute à la rédaction de Cherbourg d'''[[Ouest-France]]'' à 15 ans en [[1967]] <ref>''Normandie Magazine'', n° 1, septembre 1982. </ref>. En [[1970]], il rejoint [[Radio Cherbourg (1966)|Radio Cherbourg]], d'abord comme pigiste auprès de Roger Lion, puis comme reporter affilié à l'ORTF à partir du [[1er mai|1{{er}} mai]] [[1971]]. Il y officie jusqu'en [[1978]].
  
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
Charles Mélingue était également musicien : il jouait de la trompette. Il a présidé l'[[Orchestre d'harmonie de Cherbourg-Octeville]].
 
Charles Mélingue était également musicien : il jouait de la trompette. Il a présidé l'[[Orchestre d'harmonie de Cherbourg-Octeville]].
  
==Notes et références==
+
{{Notes et références}}
<references />
 
  
 
== Article connexe ==
 
== Article connexe ==

Version actuelle datée du 12 octobre 2019 à 22:21

En 1972.

Charles Mélingue, né à Cherbourg en août 1952 et mort en novembre 2006, est une personnalité journalistique de la Manche.

Biographie

Il débute à la rédaction de Cherbourg d'Ouest-France à 15 ans en 1967 [1]. En 1970, il rejoint Radio Cherbourg, d'abord comme pigiste auprès de Roger Lion, puis comme reporter affilié à l'ORTF à partir du 1er mai 1971. Il y officie jusqu'en 1978.

Il rallie FR3-Caen et se consacre dès lors à la télévision.

En 1987, il reçoit le Prix du scoop pour son reportage « Charles Blaisot, le soldat perdu ».

Il meurt à 54 ans des suites d'un cancer.

Charles Mélingue était également musicien : il jouait de la trompette. Il a présidé l'Orchestre d'harmonie de Cherbourg-Octeville.

Notes et références

  1. Normandie Magazine, n° 1, septembre 1982.

Article connexe

Lien externe

  • Journal télévisé de France 3 Basse-Normandie à propos de l'arrivée à Cherbourg du cargo japonais Akatsuki Maru (transport de matières nucléaires) voir en ligne