Charles Cerisier

De Wikimanche

Révision datée du 10 février 2020 à 10:33 par Momo50 (discussion | contributions) (Modèle date et lieu naissance)
Charles Cerisier (2011)

Charles Louis Henri Fernand Cerisier, né à Champcerie (Orne) le 6 juillet 1936 et mort à Cherbourg-Octeville le 22 juillet 2011 [1], est une personnalité catholique et un écrivain de la Manche.

Ordonné prêtre le 9 mars 1963, il est vicaire de Beaumont-Hague durant deux ans puis devient aumônier des lycées publics de Granville et Cherbourg [1].

Il s'engage comme prêtre ouvrier en 1975, d'abord aux douanes du port de commerce de Cherbourg, puis comme agent technique sur le « Grand chantier » de l'Usine de retraitement de la Hague, de 1982 à 1997 [2].

En arrivant à Cherbourg en 1971, il se lie d'amitié avec le prêtre ouvrier Albert Lohier connu sous le nom de poète Côtis-Capel. De cette amitié de 15 ans, il tire un livre, « J'ai gardé le cap », publié en 2007 chez Isoète [1]. Les droits d'auteur afférents à la vente de cet ouvrage sont intégralement versés à la Caisse des péris en mer de Cherbourg-Octeville créée par Albert Lohier lors du naufrage du Cachalot est-il précisé page 291.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « L'abbé Charles Cerisier est décédé », La Manche libre, Cherbourg, 30 juillet 2011
  2. Quatrième de couverture du livre « J'ai gardé le cap », 2007.