Château du Vau Tertreux : Différence entre versions

De Wikimanche

(Histoire)
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
En continuant le parcours du parc, on découvre les bâtiments témoins de l'organisation domestique du château au XIXème siècle : les 6 carrés de buis du potager, le fruitier (dans lequel on remisait fruits et légumes), des poiriers palissés le long des murs, la serre, le bassin, la menuiserie, la ferme, la basse-cour, le pigeonnier et les écuries.
 
En continuant le parcours du parc, on découvre les bâtiments témoins de l'organisation domestique du château au XIXème siècle : les 6 carrés de buis du potager, le fruitier (dans lequel on remisait fruits et légumes), des poiriers palissés le long des murs, la serre, le bassin, la menuiserie, la ferme, la basse-cour, le pigeonnier et les écuries.
  
[[Catégorie:Monument de la Manche|Vau Tertreux]]
+
[[Catégorie:Monument de la Manche|Château du Vau Tertreux]]

Version du 7 juillet 2007 à 00:17

Le Château du Vau Tertreux se situe sur la commune de Bréville-sur-Mer, dans le département de la Manche. La visite de son parc, dominant la mer, constitue une étape du circuit des "Villages Patrimoine de la Baie".

Histoire

Dans les années 1760, René Perrée, Capitaine en Navigation de Granville, après avoir ammassé une importante fortune acquise dans ses campagnes de corsaire et de terre-neuviers (ou terre-neuvas), fait bâtir un château en schiste avec linteaux de granit.

En 1850, le château devient la propriété de Victor Le Mare, qui le transforme en un château de style Louis XIII. Le parc est tracé selon les conceptions de Jean-Charles Alphand, adjoint du Baron Haussmann pour l'aménagement des parcs et jardins de Paris Bois de Boulogne, Bois de Vincennes, Parc Montsouris, Parc Monceau,...). Des statues de personnages mythologiques ornent le parc. Un pavillon "Salle de Billard" est bâti à quelques mètres du pignon Est du château. La toiture est couverte de tuiles colorées et vernissées, dans le style des toitures de l'Hospice de Beaune en Bourgogne. Une cheminée ouvragée, en zinc, enjolive le faîtage dentelé du toit. A l'extérieur, le pavillon est entouré de rhododendrons, de camélias, de bambous au milieu desquels court un ruisseau bordé d'un décor de rocailles.

En 1904, Georges Le Mare, député de la Manche et maire de Bréville lègue ses biens à Edouard Peyre, bisaïeul de la famille actuellement propriètaire.

Le parc

Un circuit pédestre permet désormais au public de traverser le parc du château.

De la percée, côté Ouest du parc, s'offre une large vue sur l'horizon maritime et le littoral. En face, le Mont Pierre depuis lequel on peut découvrir, du nord au sud, la Pointe d'Agon, la frange maritime du havre de Régneville, le phare du Sénequet, la Tour du Ronquet, l'île de Jersey puis l'archipel de Chausey et les falaises de Donville-les-Bains.

En continuant le parcours du parc, on découvre les bâtiments témoins de l'organisation domestique du château au XIXème siècle : les 6 carrés de buis du potager, le fruitier (dans lequel on remisait fruits et légumes), des poiriers palissés le long des murs, la serre, le bassin, la menuiserie, la ferme, la basse-cour, le pigeonnier et les écuries.