Castel de Montaban (Saint-Sauveur-de-Pierrepont)

De Wikimanche

Révision datée du 3 août 2022 à 17:08 par Teddy (discussion | contributions) (classement)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le Castel de Montaban, ou de Montauban, était un lieu-dit de Saint-Sauveur-de-Pierrepont, et une motte castrale dont il ne reste que des attestations écrites.

Attestation ancienne

En 1825, Charles Duhérissier de Gerville [1] décrit brièvement cette motte :

« […] je n'ai pas encore pu reconnaître d'une manière certaine l'emplacement du château primitif, qui était, dit-on, sur la ferme connue sous le nom d'Écauzeville. […] Il serait possible qu'il eut été à Saint-Sauveur-de-Pierrepont sur un lieu Castel-de-Montaban, où sont le nom et tous les accessoires d'un ancien château ».

Florence Delacampagne [2] reprend cette description dans un article publié en 1982. Elle complète :

« Ce lieu-dit n'existe plus, l'emplacement s'appelle la Lande de Lingrehou. […] Les deux champs qui portent ce nom sont aujourd'hui en cultures […]. Ils sont tous les deux entourés par une petite rivière. »

Situation ?

On ne trouve ni Écauzeville ni Castel de Montaban sur les cartes et cadastres anciens ou contemporains. On trouve bien un « Grand Indéhou » et un « Petit Indéhou » desservis par la « Chasse de l'Inguéhou » [sic] sur le cadastre de 1801[3], et au même endroit le lieu-dit « L'Ingrehou » sur les cartes IGN actuelles [4]. On peut y reconnaître la petite rivière bordant les deux champs.

Il demeure que tout cela est hypothétique, puisqu'il ne reste rien de la motte…

Situation de L'Ingrehou

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Charles Duhérissier de Gerville, « Second mémoire sur les anciens château de la Manche », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie p. 187 (lire en ligne).
  2. Florence Delacampagne, « Seigneurs, fiefs et mottes du Cotentin (Xe-XIIe siècles). Étude historique et topographique », Archéologie médiévale, tome 12, 1982. p. 195-207 (lire en ligne).
  3. Cadastre de 1801 (lire en ligne).
  4. Carte IGN (lire en ligne).