Bertrand Poirot-Delpech : Différence entre versions

De Wikimanche

(ajout modèle notes et references)
(état-civil + ref insee)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Bertrand Poirot-Delpech''', né à Paris {{date naissance|10|2|1929}}, mort dans cette même ville {{date décès|14|11|2006}}, est un écrivain lié au département de la [[Manche]].
+
'''Bertrand''' Maurice Amédée Henri '''Poirot-Delpech''', {{date naissance et décès|10|2|1929|14|11|2006|Paris}} <ref>« Acte de décès n° 225 - État-civil de Paris {{7e}} arrondissement - Fichier des personnes décédées », ''data.gouv.fr'', Insee, année 2006.</ref>, est un écrivain lié au département de la [[Manche]].
  
 
Journaliste, il a passé la plus grande partie de sa carrière au quotidien ''Le Monde'', à partir de [[1951]], comme chroniqueur judiciaire, critique théâtral et feuilletoniste.
 
Journaliste, il a passé la plus grande partie de sa carrière au quotidien ''Le Monde'', à partir de [[1951]], comme chroniqueur judiciaire, critique théâtral et feuilletoniste.
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
En [[1986]], il est élu à l'[[Académie française]].
 
En [[1986]], il est élu à l'[[Académie française]].
  
==Dans la Manche==
+
== Dans la Manche ==
 
En [[1958]], il acquiert un voilier dont [[Granville]] est le port d'attache <ref>Sarah Caillaud, « Saint-Pair-sur-Mer, berceau de Julie Wolkenstein », ''Ouest-France'', 13 mai 2013. </ref>. Il navigue fréquemment à partir de là, notamment autour des îles [[Chausey]].
 
En [[1958]], il acquiert un voilier dont [[Granville]] est le port d'attache <ref>Sarah Caillaud, « Saint-Pair-sur-Mer, berceau de Julie Wolkenstein », ''Ouest-France'', 13 mai 2013. </ref>. Il navigue fréquemment à partir de là, notamment autour des îles [[Chausey]].
  
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
{{Notes et références}}
 
{{Notes et références}}
  
==Liens externes==
+
== Liens externes ==
 
* [http://www.academie-francaise.fr/reponse-au-discours-de-reception-de-bertrand-poirot-delpech Discours d'Alain Decaux pour la réception de Bertrand Poirot-Delpech à l'Académie française]
 
* [http://www.academie-francaise.fr/reponse-au-discours-de-reception-de-bertrand-poirot-delpech Discours d'Alain Decaux pour la réception de Bertrand Poirot-Delpech à l'Académie française]
 
* [http://www.academie-francaise.fr/discours-de-reception-et-reponse-de-m-marc-fumaroli-0 Éloge de Jean Clair à l'Académie française]
 
* [http://www.academie-francaise.fr/discours-de-reception-et-reponse-de-m-marc-fumaroli-0 Éloge de Jean Clair à l'Académie française]

Version actuelle datée du 27 juillet 2020 à 18:10

Bertrand Maurice Amédée Henri Poirot-Delpech, né à Paris le 10 février 1929 et mort dans la même commune le 14 novembre 2006 [1], est un écrivain lié au département de la Manche.

Journaliste, il a passé la plus grande partie de sa carrière au quotidien Le Monde, à partir de 1951, comme chroniqueur judiciaire, critique théâtral et feuilletoniste.

En 1986, il est élu à l'Académie française.

Dans la Manche

En 1958, il acquiert un voilier dont Granville est le port d'attache [2]. Il navigue fréquemment à partir de là, notamment autour des îles Chausey.

Ses parents avaient une maison à Saint-Pair-sur-Mer [3]. En 1973, il achète lui-même une villa, dont sa fille, l'écrivaine Julie Wolkenstein a hérité en 2006 [3].

Dans son livre Les Grands de ce monde (1973), Bertrand Poirot-Delpech invente un personnage du nom de Marguerite de La Haye-Pesnel.

Notes et références

  1. « Acte de décès n° 225 - État-civil de Paris 7e arrondissement - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2006.
  2. Sarah Caillaud, « Saint-Pair-sur-Mer, berceau de Julie Wolkenstein », Ouest-France, 13 mai 2013.
  3. 3,0 et 3,1 Jean-François Deniau, discours prononcé aux obsèques de Bertrand Poirot-Delpech, 17 novembre 2006.

Liens externes