Benjamin Aubey : Différence entre versions

De Wikimanche

(MeF)
(Précision naissance)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
François '''Benjamin Aubey''', {{date naissance|24|octobre|1839|Granville}} <ref>- Acte de naissance n° 367 [http://www.archives-manche.fr/ark:/57115/a011288085769DIjfTY/f00c51bd11 ''(lire en ligne)''].</ref>, est un journaliste de la [[Manche]].
+
François '''Benjamin Aubey''', {{date naissance|24|octobre|1839|Granville}} <ref name=EC1>[https://www.archives-manche.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo1OntzOjEwOiJ0eXBlX2ZvbmRzIjtzOjExOiJmYWNldHRlc19lcyI7czo0OiJyZWYxIjtpOjI7czo0OiJyZWYyIjtzOjY6IjJfOTAzNSI7czo0OiJyZWYzIjtzOjI6IjE0IjtzOjk6InNvcnRBcnJheSI7YTozOntpOjA7czo5OiJHcmFudmlsbGUiO2k6MTtzOjQ6IjE4MzkiO2k6MjtzOjIxOiJhZDUwX2V0YXRjaXZpbCMyXzkwMzUiO319&altoInput=#uielem_move=-729%2C-246&uielem_rotate=F&uielem_islocked=0&uielem_zoom=131 – Acte de naissance n° 367 – Page 166/208].</ref>, est un journaliste de la [[Manche]].
  
 
Il fait toute sa carrière de journaliste à Paris. Élève d'Émile de Girardin, il collabore à de nombreux journaux tels que ''La Patrie'', ''L'Époque'', ''La Liberté'' ou ''Le Nain Jaune'' <ref name=dico>''Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche'', tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.</ref>.  
 
Il fait toute sa carrière de journaliste à Paris. Élève d'Émile de Girardin, il collabore à de nombreux journaux tels que ''La Patrie'', ''L'Époque'', ''La Liberté'' ou ''Le Nain Jaune'' <ref name=dico>''Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche'', tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.</ref>.  

Version actuelle datée du 31 mars 2020 à 17:35

François Benjamin Aubey, né à Granville le 24 octobre 1839 [1], est un journaliste de la Manche.

Il fait toute sa carrière de journaliste à Paris. Élève d'Émile de Girardin, il collabore à de nombreux journaux tels que La Patrie, L'Époque, La Liberté ou Le Nain Jaune [2].

En 1869, il fonde La Voix du Peuple, qui se veut « l’organe du socialisme raisonné », avant de devenir rédacteur en chef de journaux bonapartistes comme L’Ordre et Le Peuple Français [2].

Sous la Troisième République, il lance L’Agence Libre, spécialisée dans les informations étrangères [2].

Notes et références

  1. – Acte de naissance n° 367 – Page 166/208.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.