André Richard : Différence entre versions

De Wikimanche

(Distinctions)
 
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
Il chante à l'Opéra Comique de Paris à partir de [[1947]] <ref name=al1/>. Il joue dans ''Mignon'' le [[25 mai]]. Le [[7 novembre]] [[1952]], il y crée ''Dolorès'', de Michel-Maurice Lévy <ref name=al1/>. Le [[13 mars]] [[1953]], il participe à la première de ''Ciboulette'', de Reynaldo Hahn <ref name=al1/>.
 
Il chante à l'Opéra Comique de Paris à partir de [[1947]] <ref name=al1/>. Il joue dans ''Mignon'' le [[25 mai]]. Le [[7 novembre]] [[1952]], il y crée ''Dolorès'', de Michel-Maurice Lévy <ref name=al1/>. Le [[13 mars]] [[1953]], il participe à la première de ''Ciboulette'', de Reynaldo Hahn <ref name=al1/>.
  
== Distinctions ==
+
== Distinction ==
 
 
 
En [[1953]], à Paris, cour des Invalides, il est décoré de la Légion d'honneur à titre militaire par le général Collion, gouverneur militaire de Paris <ref name=al1/>.
 
En [[1953]], à Paris, cour des Invalides, il est décoré de la Légion d'honneur à titre militaire par le général Collion, gouverneur militaire de Paris <ref name=al1/>.
  

Version actuelle datée du 10 novembre 2019 à 20:29

André Richard, né à Saint-Lô le 10 août 1902 [1] et mort à Paris le 15 novembre 1978 [1], est une personnalité artistique de la Manche, artiste lyrique de profession.

Il est le fils de Louis Richard et de Joséphine Aubry [2] commerçants cherbourgeois.

Il fait ses classes au Conservatoire national où il développe sa voix, basse chantante, puis il intègre l'Opéra de Paris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est résistant.

Le 1er avril 1978, il se marie à Paris avec Adelina Caparica Vieira [1].

Carrière

Il commence sa carrière à l'Opéra de Paris le 27 novembre 1939 dans Roméo et Juliette [2]. Il y tient de nombreux rôles jusquen 1955 [2].

Il chante à l'Opéra Comique de Paris à partir de 1947 [2]. Il joue dans Mignon le 25 mai. Le 7 novembre 1952, il y crée Dolorès, de Michel-Maurice Lévy [2]. Le 13 mars 1953, il participe à la première de Ciboulette, de Reynaldo Hahn [2].

Distinction

En 1953, à Paris, cour des Invalides, il est décoré de la Légion d'honneur à titre militaire par le général Collion, gouverneur militaire de Paris [2].

Bibliographie

Ouvrage

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 AD50, NMD Saint-Lô, 1902 - Naissances (3E 502/95), page 57/95, acte de naissance (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 « André Richard », artlyrique.fr, consulté le 23 mars 2017 (lire en ligne).