Différences entre versions de « Alfred Lanchon »

De Wikimanche

m (màj)
(Renommage de la catégorie)
 
(8 versions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Alfred''', François-Paul, '''Lanchon''', {{date naissance|18|12|1889|Fresville}}, {{date décès|25|8|1971|Valognes}}, est une personnalité militaire de la [[Manche]].
+
'''Alfred''' François Paul, '''Lanchon''', {{date naissance|18|12|1889|Fresville}} <ref name=EC1>[http://www.archives-manche.fr/ark:/57115/a011288085769mGPCmR/18c31cba1c - Acte de naissance n° 26].</ref> et {{date décès|25|8|1971|Valognes}} <ref name=EC1></ref>, est une personnalité militaire de la [[Manche]].
  
 
==Sur tous les fronts, de Russie… à Valognes !==
 
==Sur tous les fronts, de Russie… à Valognes !==
 
 
Alfred Lanchon est d’abord enseignant à Valognes où il est un des promoteurs du [[football dans la Manche|football]] <ref name="dico">''Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche'', tome  3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, éd. Eurocibles, Marigny.</ref>.
 
Alfred Lanchon est d’abord enseignant à Valognes où il est un des promoteurs du [[football dans la Manche|football]] <ref name="dico">''Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche'', tome  3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, éd. Eurocibles, Marigny.</ref>.
  
 
Mobilisé en [[1914]], il termine la [[Première Guerre mondiale|guerre]] comme chef de bataillon et choisit de poursuivre sa carrière dans l’armée qui l’envoie combattre en Russie méridionale et en bessarabie,province alors de la Roumanie <ref name="dico"/>.  
 
Mobilisé en [[1914]], il termine la [[Première Guerre mondiale|guerre]] comme chef de bataillon et choisit de poursuivre sa carrière dans l’armée qui l’envoie combattre en Russie méridionale et en bessarabie,province alors de la Roumanie <ref name="dico"/>.  
  
De retour en France avec le grade de colonel, il sert ensuite à Coëtquidan et à [[Granville]] avant de prendre sa retraite à Valognes en [[1945]]. C’est lui qui y dirige durant quelques années le bureau de la reconstruction et du logement. Il s’acquitte avec un grand dévouement de cette tâche immense dans une ville ravagée par les bombes de juin [[1944]] <ref name="dico"/>.  
+
De retour en France avec le grade de colonel, il sert ensuite à Coëtquidan et à [[Granville]] avant de prendre sa retraite à Valognes en [[1945]]. C’est lui qui y dirige durant quelques années le bureau de la [[Reconstruction dans la Manche|reconstruction]] et du logement. Il s’acquitte avec un grand dévouement de cette tâche immense dans une ville ravagée par les bombes de juin [[1944]] <ref name="dico"/>.  
  
 
Par la suite, jusqu’à sa mort, il s’intéresse à l’histoire locale du petit Versailles normand dont il est vice-président de la [[Société d'archéologie et d'histoire de la Manche|société d’Archéologie et d’Histoire]]. Il y a laissé le souvenir d’un grand érudit dont les conférences étaient suivies avec beaucoup d’intérêt <ref name="dico"/>.
 
Par la suite, jusqu’à sa mort, il s’intéresse à l’histoire locale du petit Versailles normand dont il est vice-président de la [[Société d'archéologie et d'histoire de la Manche|société d’Archéologie et d’Histoire]]. Il y a laissé le souvenir d’un grand érudit dont les conférences étaient suivies avec beaucoup d’intérêt <ref name="dico"/>.
Ligne 14 : Ligne 13 :
 
Il est titulaire de la Croix de guerre 14/18 avec palme, croix de guerre des TOE avec palme, et est officier de la légion d'honneur.
 
Il est titulaire de la Croix de guerre 14/18 avec palme, croix de guerre des TOE avec palme, et est officier de la légion d'honneur.
  
== Notes et références ==
+
==Bibliographie==
<references />
+
* « Le colonel Lanchon », ''[[Val'Auna]]'', n° 32, 2018
 +
 
 +
{{Notes et références}}
 +
 
 +
==Article connexe==
 +
*[[Lanchon]]
  
 
{{DEFAULTSORT:Lanchon, Alfred}}
 
{{DEFAULTSORT:Lanchon, Alfred}}
[[Catégorie:Personnalité militaire de la Manche]]
+
 
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 +
[[Catégorie:Décès à 81 ans]]
 
[[Catégorie:Historien de la Manche]]
 
[[Catégorie:Historien de la Manche]]
 +
[[Catégorie:Titulaire de la Légion d'honneur]]
 +
 +
[[Catégorie:Personnalité militaire de la Manche]]

Version actuelle datée du 1 janvier 2021 à 20:59

Alfred François Paul, Lanchon, né à Fresville le 18 décembre 1889 [1] et mort à Valognes le 25 août 1971 [1], est une personnalité militaire de la Manche.

Sur tous les fronts, de Russie… à Valognes !

Alfred Lanchon est d’abord enseignant à Valognes où il est un des promoteurs du football [2].

Mobilisé en 1914, il termine la guerre comme chef de bataillon et choisit de poursuivre sa carrière dans l’armée qui l’envoie combattre en Russie méridionale et en bessarabie,province alors de la Roumanie [2].

De retour en France avec le grade de colonel, il sert ensuite à Coëtquidan et à Granville avant de prendre sa retraite à Valognes en 1945. C’est lui qui y dirige durant quelques années le bureau de la reconstruction et du logement. Il s’acquitte avec un grand dévouement de cette tâche immense dans une ville ravagée par les bombes de juin 1944 [2].

Par la suite, jusqu’à sa mort, il s’intéresse à l’histoire locale du petit Versailles normand dont il est vice-président de la société d’Archéologie et d’Histoire. Il y a laissé le souvenir d’un grand érudit dont les conférences étaient suivies avec beaucoup d’intérêt [2].

Distinctions

Il est titulaire de la Croix de guerre 14/18 avec palme, croix de guerre des TOE avec palme, et est officier de la légion d'honneur.

Bibliographie

  • « Le colonel Lanchon », Val'Auna, n° 32, 2018

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 - Acte de naissance n° 26.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, éd. Eurocibles, Marigny.

Article connexe