1910

De Wikimanche

Révision datée du 20 août 2020 à 07:58 par Teddy (discussion | contributions) (→‎Dans la Manche : + 1)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Chronologie de la Manche

Préhistoire - Protohistoire - Antiquité
Ve s. - VIe s. - VIIe s. - VIIIe s. - IXe s. - Xe s. - XIe s. - XIIe s. - XIIIe s. - XIVe s. - XVe s. - XVIe s. - XVIIe s. - XVIIIe s. - XIXe s. - XXe s. - XXIe s.


XXe siècle

1901 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10
1911 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20
1921 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30
1931 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
1941 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50
1951 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60
1961 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70
1971 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80
1981 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90
1991 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 2000


Voir aussi

L'année 1910

Cette page regroupe les faits marquants qui se sont produits en l'an 1910 (naissances et décès de personnalités, événements locaux, nationaux et internationaux, etc.).


Dans la Manche

  • 7-8 janvier : à Cherbourg, visite de Henry Chéron, sous-secrétaire d'État à la Marine [1].
  • 23 février : la goélette française La Boulonnaise se fracasse sur un récif à Chausey [2].
  • 24-29 mars : à Cherbourg, escale d'une escadre russe composée des croiseurs Aurora, Diana, Bogatyr et Olag [3]. Elle appareille pour Kiel (Allemagne) le 29 [4].
  • 7 mai : à Cherbourg, le président du Brésil, le maréchal Hermes da Fonseca, débarque du paquebot Araguya avec sa femme et ses enfants et prend le train pour Paris [5].
  • 16 mai :
    • inauguration du tronçon ferroviaire reliant Granville à Condé-sur-Vire.
    • à Martinvast, le baron Montrond, 71 ans, est retrouvé assassiné d'un coup de révolver dans son château du Clos Giot [6][7]. Son meurtrier, un de ses anciens domestiques, Louis Guéret, 19 ans, de Gonneville, est arrêté à Paris. Quelques mois plus tard, la Cour d'assises de la Manche le condamne aux travaux forcés perpétuité [7].
  • 20 mai : Alexandre Millerand, ministre des Travaux publics, est à Cherbourg, puis à Granville [8].
  • 29 mai : à Cherbourg, création du Comité Cherbourg-Transatlantique qui se donne pour objectif de promouvoir le port transatlantique de Cherbourg [9].
  • Juin-juillet : plusieurs milliers d'ouvriers du bâtiment sont en grève une dizaine de jours pour obtenir une augmentation de salaires.
  • 19 juin :
    • à Cherbourg, au théâtre municipal, Sarah Bernhardt tient le rôle vedette dans La Dame aux camélias, d'Alexandre Dumas fils, au côté de Henry Rousselle.
    • à Cherbourg, une femme, Eugénie Tison, est brûlée vive dans l'incendie de sa maison, rue Ludé [10].
  • 9 juillet : à Cherbourg, les ouvriers du bâtiment votent la reprise du travail par 110 voix contre 19 et 5 bulletins blancs [11].
  • 18 août : à Cherbourg, le journal L'Avenir de la Manche socialiste et syndicaliste publie son premier numéro [12].
  • 16 novembre-8 décembre : à Cherbourg, escale d'une escadre navale américaine, emmenée par le cuirassé Louisiana sous les ordres du contre-amiral Vreeland, et comprenant aussi les cuirassés Kansas, New-Hampshire et South-Carolina, soit 2 000 marins [13].
  • 8-30 décembre : à Cherbourg, escale d'une escadre navale américaine, emmenée par le cuirassé Connecticut sous les ordres de l'amiral Seaton Schroeder, et qui comprend aussi les cuirassés Michigan, Delaware et North Dakota, soit 3 000 marins [14].
  • À Granville, démolition du « casino en bois » construit en 1858.
  • Création à Cherbourg de l'Union commerciale cherbourgeoise (UCC).
  • La Société hôtelière de Normandie est créée à Granville par Georges Bonheur.
  • À Cherbourg, la population est invitée à découvrir pour la première fois un aéroplane [15]. Cet avion, de type « Demoiselle de Santos-Dumont », est exposé dans la halle aux grains et il faut débourser un demi-franc pour pouvoir l'admirer [15].

En France

Le déraillement de l'express Cherbourg-Paris à Bernay (Eure).
  • 26 mai : naufrage du sous-marin Pluviôse au large de Calais : 27 morts.
  • 10 septembre : l'express Paris-Cherbourg déraille en gare de Bernay (Eure) : 9 morts et 47 blessés.

Dans le monde

Notes et références

  1. « Le sous-secrétaire d'État à la Marine à Cherbourg », Cherbourg-Éclair, 8 janvier 1910.
  2. Yves Dufeil, Dictionnaire des naufrages dans la Manche, édition Histomar.
  3. Cherbourg-Éclair, 22 mars 1910.
  4. « Départ de l'escadre russe », Cherbourg-Éclair, 31 mars 1910.
  5. « Le président de la République du Brésil à Cherbourg », Cherbourg-Éclair, 7 mai 1910.
  6. « Crime mystérieux à Martinvast », Cherbourg-Éclair, 17 mai 1910.
  7. 7,0 et 7,1 Étienne de Quatrebarbes, Martinvast, un siècle d'histoire..., 2001.
  8. « M. Millerand à Cherbourg », Cherbourg-Éclair, 21 mai 1910.
  9. « Comité Cherbourg-Transatlantique », Cherbourg-Éclair, 31 mai 1910.
  10. « Une femme brûlée vive », Cherbourg-Éclair, 21 juin 1910.
  11. « Fin de la grève dans le bâtiment », Cherbourg-Éclair, 9 juillet 1910.
  12. Françoise Poggioli, Bibliographie de la presse française - 50. Manche, Bibliothèque nationale, Paris, 1970.
  13. « L'escadre américaine », Cherbourg-Éclair, 12 novembre 1910.
  14. « Une escadre chasse l'autre », Cherbourg-Éclair, 7 décembre 1910.
  15. 15,0 et 15,1 Michel Hébert et Philippe Coligneaux, Cherbourg, coll. Mémoire en images, éd. Charles Corlet, 1996, p. 108.