Érick Beaufils : Différence entre versions

De Wikimanche

(durée)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
Candidat avec Marie-Jeanne Poullain-Boscher aux [[Élections départementales de 2015 dans la Manche|élections départementales de 2015]], dans le [[Canton d'Agon-Coutainville (2015)|canton d'Agon-Coutainville]], il est battu au second tour avec 49,96 % des voix contre 50,04 % au binôme [[Gabriel Daube]]-[[Dominique Larsonneur-Morel]] (UD).
 
Candidat avec Marie-Jeanne Poullain-Boscher aux [[Élections départementales de 2015 dans la Manche|élections départementales de 2015]], dans le [[Canton d'Agon-Coutainville (2015)|canton d'Agon-Coutainville]], il est battu au second tour avec 49,96 % des voix contre 50,04 % au binôme [[Gabriel Daube]]-[[Dominique Larsonneur-Morel]] (UD).
  
Il est maire de [[Gouville-sur-Mer]] depuis [[1990]]. Il prend la présidence de la [[Communauté de communes du canton de Saint-Malo-de-la-Lande]] en octobre [[2015]] après la démission d'[[Yves Michel]].  
+
En [[1990]], il est élu maire de [[Gouville-sur-Mer]]. Il prend la présidence de la [[Communauté de communes du canton de Saint-Malo-de-la-Lande]] en octobre [[2015]] après la démission d'[[Yves Michel]].  
  
Le [[6 janvier]] [[2016]], il devient maire de la commune nouvelle de Gouville-sur-Mer après la fusion de sa commune avec [[Boisroger]].
+
Le [[6 janvier]] [[2016]], il devient maire de la commune nouvelle de Gouville-sur-Mer après la fusion de sa commune avec [[Boisroger]]. Il annonce en [[2018]] qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat. le [[3 janvier]] [[2019]], [[Béatrice Gosselin]] le remplace après la fusion avec [[Anneville-sur-Mer]], [[Montsurvent]] et [[Servigny]] <ref>« B. Gosselin, maire de la commune nouvelle », ''Ouest-France'', site internet, 5-6 janvier 2019 [https://www.ouest-france.fr/normandie/gouville-sur-mer-50560/b-gosselin-maire-de-la-commune-nouvelle-6159215 ''(voir en ligne)''].</ref>. Il aura donc était maire de Gouville pendant vingt-neuf ans.
 
 
Il annonce en [[2018]] qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat de maire. Il reste maire délégué de Gouville-sur-Mer en [[2019]] après sa fusion avec [[Anneville-sur-Mer]], [[Montsurvent]] et [[Servigny]] <ref>« B. Gosselin, maire de la commune nouvelle », ''Ouest-France'', site internet, 5-6 janvier 2019 [https://www.ouest-france.fr/normandie/gouville-sur-mer-50560/b-gosselin-maire-de-la-commune-nouvelle-6159215 ''(voir en ligne)''].</ref>.  
 
  
 
{{Notes et références}}
 
{{Notes et références}}
  
 
{{DEFAULTSORT:Beaufils, Erick}}
 
{{DEFAULTSORT:Beaufils, Erick}}
 
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Conseiller général de la Manche]]
 
[[Catégorie:Conseiller général de la Manche]]
 
[[Catégorie:Maire de Gouville-sur-Mer]]
 
[[Catégorie:Maire de Gouville-sur-Mer]]

Version actuelle datée du 14 février 2020 à 19:54

Érick Beaufils (2011)

Érick Beaufils, né à Quettreville-sur-Sienne le 16 août 1945, est une personnalité politique de la Manche, commerçant de profession.

Il est élu conseiller général (UMP) du canton de Saint-Malo-de-la-Lande aux élections cantonales le 22 mars 1998. Il est réélu en élections cantonales de 2004 dès le premier tour avec 66,94 % des voix, ainsi qu'aux élections cantonales de 2011, également au premier tour avec 60,88 % des voix.

Il est vice-président du Conseil général de la Manche jusqu'en 2015.

Candidat avec Marie-Jeanne Poullain-Boscher aux élections départementales de 2015, dans le canton d'Agon-Coutainville, il est battu au second tour avec 49,96 % des voix contre 50,04 % au binôme Gabriel Daube-Dominique Larsonneur-Morel (UD).

En 1990, il est élu maire de Gouville-sur-Mer. Il prend la présidence de la Communauté de communes du canton de Saint-Malo-de-la-Lande en octobre 2015 après la démission d'Yves Michel.

Le 6 janvier 2016, il devient maire de la commune nouvelle de Gouville-sur-Mer après la fusion de sa commune avec Boisroger. Il annonce en 2018 qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat. le 3 janvier 2019, Béatrice Gosselin le remplace après la fusion avec Anneville-sur-Mer, Montsurvent et Servigny [1]. Il aura donc était maire de Gouville pendant vingt-neuf ans.

Notes et références

  1. « B. Gosselin, maire de la commune nouvelle », Ouest-France, site internet, 5-6 janvier 2019 (voir en ligne).