Émile Le Chanteur de Pontaumont : Différence entre versions

De Wikimanche

(Articles : +1)
(15 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Émile Louis Joseph Le Chanteur de Pontaumont''', né à Anvers (Belgique) le 15 septembre [[1807]], décédé le 4 janvier [[1892]], est un écrivain de la [[Manche]].
+
'''Émile''' Louis Joseph '''Le Chanteur de Pontaumont''', né à Anvers (Belgique) {{date naissance|15|9|1807}}, mort {{date décès|4|1|1892}}, est un écrivain de la [[Manche]].
  
 
==Biographie==
 
==Biographie==
Né de Jean-Pierre Le Chanteur de Pontaumont et de Madeleine Blondel à Anvers, port alors français où son père, membre de l'administration maritime, est en poste, il suit la même carrière que ce dernier et devient inspecteur adjoint des services administratifs de la Marine à [[Cherbourg]]. Il est pris comme surnuméraire sans solde - mais gratifié sur la caisse des Invalides - au ministère de la marine du 28 août 1825 au 19 novembre 1826.
+
====Le fonctionnaire====
Il est successivement commis en 1826 2nde classe en 1826, commis 1ère classe en 1839, commis principal en 1845, sous-contrôleur en 1847, inspecteur adjoint de 2nde classe en 1853, inspecteur adjoint de 1ère classe en 1853.
+
Né de Jean-Pierre Le Chanteur de Pontaumont et de Madeleine Blondel à Anvers, port alors français où son père, membre de l'administration maritime, est en poste, il suit la même carrière que ce dernier et devient inspecteur adjoint des services administratifs de la Marine à [[Cherbourg]]. Il est pris comme surnuméraire sans solde mais gratifié sur la caisse des Invalides au Ministère de la marine du [[28 août]] [[1825]] au [[19 novembre]] [[1826]]; il devient définitivement attaché au ministère en juillet [[1827]]. Il est successivement commis de 2{{e}} classe en 1826, de 1<sup>re</sup> classe en 1839, commis principal en [[1845]], sous-contrôleur en [[1847]], inspecteur adjoint de 2{{e}} classe puis de 1<sup>re</sup> classe en [[1853]]. En poste à [[Cherbourg]] à partir de juillet [[1847]], il prend sa retraite le [[30 mars]] [[1867]].
En 1838, il est autorisé à relever le nom de son bisaïeul, de PONTAUMONT.
 
Il sera définitivement attaché à ce ministère à partir de juillet 1827 jusqu’à sa retraite, prise le 30 mars 1867. De-puis juillet 1847 il est en poste à Cherbourg.
 
  
 +
====L'historien====
 +
En [[1838]], il est autorisé à relever le nom de son bisaïeul, de Pontaumont. Il épouse en janvier [[1848]] Justine Marie Françoise Loysel, propriétaire à Cherbourg, qui lui apporte en dot 200 000 francs. Il écrit de nombreux articles historiques pour la [[Société nationale académique de Cherbourg]], dont il est membre à partir du [[6 décembre]] [[1832]], et trésorier-archiviste.
  
Il épouse en janvier 1848 Justine Marie Françoise Loysel, propriétaire à Cherbourg, qui lui apporte en dot 200 000 F.
+
Il est également membre de la Société des antiquaires de Normandie, et écrit dans ''[[Le Phare de la Manche]]''.
  
Il écrit de nombreux articles historiques pour la [[Société nationale académique de Cherbourg]], dont il est membre à partir du 6 décembre [[1832]], et trésorier-archiviste.
+
[[Fichier:De Pontaumont, Vieux Cherbourg.jpg|200px|thumb|right|<center>''Histoire anecdotique<br />du vieux Cherbourg'' (1867),<br />l'une des principales œuvres<br />d'Émile Le Chanteur de Pontaumont.</center>]]
  
Il est également membre de la Société des antiquaires de Normandie, et écrit dans ''[[le Phare de la Manche]]''.
+
==Bibliographie==
 +
====Ouvrages====
 +
* ''Raoul de Rayneval, ou La Normandie au XIV{{e}} siècle / 1380'', 2{{e}} édition, Pesron, Lecointe et Pougin, Paris / Boulanger, Cherbourg, 1836
 +
* ''Précis historique sur l'hôpital de la marine à Cherbourg'', Impr. Marcel Mouchel, 1851 [http://books.google.fr/books?id=AC1bAAAAQAAJ&pg=PP5&dq=Marcel+Mouchel&hl=fr&sa=X&ei=atfPUf-gN8OctAb8pID4Cw&ved=0CDgQ6AEwAQ ''(lire en ligne)'']
 +
* ''Notice sur les rosières de Bricquebec 1776-1789'', Impr. Marcel Mouchel, 1851
 +
* ''Origine de l'église Notre-Dame-du-Voeu de Cherbourg'', 1856
 +
* ''L'Arrondissement de Cherbourg'' (notes historiques et archéologiques sur les communes), Res Universis, 1857, Micberth, 1992
 +
* ''Livre de raison des filles de la congrégation de Notre-Dame à Carentan'', 1860, Impr. Marcel Mouchel, 1874
 +
* ''Histoire de la ville de Carentan et de ses notables d'après les monuments paléographiques'', Dumoulin et Gouin, 1863
 +
* ''Histoire de l'ancienne élection de Carentan'', 1866
 +
* ''Histoire anecdotique du vieux Cherbourg et de ses environs…'', Paris, 1867 [http://www.normannia.info/cgi-bin/aurweb.exe/normannia/voirdoc?aut=Le+Chanteur+de+Pontaumont%2C+Emile&aur_offset_rec=1&AUR_FILE=../web/document/lechanteurdepontaumont1867.html&expr=+ ''(lire en ligne)'']
  
Il est chevalier des ordres de la Légion d'honneur, de Saint-Grégoire le Grand, de Sainte-Anne de Russie (2{{e}} classe).
+
====Articles====
 +
* « Caen au XIV{{e}} siècle (extrait de Raoul de Rayneval) », ''Le Momus normand'' n° 6, 1832
 +
* « Note sur l'[[Église Saint-Martin (Brillevast)|église de Brillevast]] », ''Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie '', éd. Mancel, Caen, 1853, p. 307-311 [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34966z/f358.item ''(lire en ligne)'']
 +
* « Notices historiques et archéologiques sur les communes du canton de l'arrondissement de Cherbourg », in ''Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie'' XXII (3{{e}} série, 2{{e}} volume), Paris, 1856, p. 155-227
 +
* « Documents inédits sur le siège de Cherbourg en [[1378]] », in ''Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie'' XXIV, 3{{e}} série, 4{{e}} volume, Paris, 1861.
 +
* « Documents pour servir à l'histoire de la ville de Cherbourg », s.l. [Cherbourg], s.d. <ref>''Normannia'' date ce texte de 1811, ce qui est impossible.</ref>, 17 p.; [http://www.normannia.info/document/pontaumont1811.html ''(lire en ligne)'']
  
==Œuvres==
+
==Distinctions==
* ''Raoul de Rayneval, ou La Normandie au XIV{{e}} siècle / 1380'', 2{{e}} édition, Pesron, Lecointe et Pougin, Paris / Boulanger, Cherbourg, 1836.
+
Il est chevalier des ordres de la Légion d'honneur, de Saint-Grégoire le Grand, et de Sainte-Anne de Russie (2{{e}} classe).
* ''Notice sur les rosières de Bricquebec 1776-1789'', Mouchel, 1851.
 
* ''Origine de l'église Notre-Dame-du-Voeu de Cherbourg'', 1856.
 
* ''L'Arrondissement de Cherbourg'' (notes historiques et archéologiques sur les communes), Res Universis, 1857, Micberth, 1992.
 
* ''Livre de raison des filles de la congrégation de Notre-Dame à Carentan'', 1860, Mouchel, 1874.
 
* ''Histoire de la ville de Carentan et de ses notables d'après les monuments paléographiques'', Dumoulin et Gouin, 1863.
 
* ''Histoire de l'ancienne élection de Carentan'', 1866.
 
* ''Histoire anecdotique du vieux Cherbourg et de ses environs…'', Paris, 1867.
 
  
'''Articles'''
+
==Notes et références==
* « Caen au XIV{{e}} siècle (extrait de Raoul de Rayneval) », ''Le Momus normand'' n° 6, 1832.
+
<references/>
* « Documents inédits sur le siège de Cherbourg en [[1378]] », ''Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie'', tome XXIV, 3{{e}} série, 4{{e}} volume, 1861.
 
  
 
==Lien interne==
 
==Lien interne==
 
* [[Famille Langevin de Pontaumont]]
 
* [[Famille Langevin de Pontaumont]]
  
{{DEFAULTSORT:Le Chanteur de Pontaumont, Emile}}
+
{{DEFAULTSORT:Lechanteur de Pontaumont, Emile}}
 
[[Catégorie:Écrivain de la Manche]]
 
[[Catégorie:Écrivain de la Manche]]
 +
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Membre de la Société académique de Cherbourg]]
 
[[Catégorie:Membre de la Société académique de Cherbourg]]

Version du 25 juin 2019 à 12:32

Émile Louis Joseph Le Chanteur de Pontaumont, né à Anvers (Belgique) le 15 septembre 1807, mort le 4 janvier 1892, est un écrivain de la Manche.

Biographie

Le fonctionnaire

Né de Jean-Pierre Le Chanteur de Pontaumont et de Madeleine Blondel à Anvers, port alors français où son père, membre de l'administration maritime, est en poste, il suit la même carrière que ce dernier et devient inspecteur adjoint des services administratifs de la Marine à Cherbourg. Il est pris comme surnuméraire sans solde — mais gratifié sur la caisse des Invalides — au Ministère de la marine du 28 août 1825 au 19 novembre 1826; il devient définitivement attaché au ministère en juillet 1827. Il est successivement commis de 2e classe en 1826, de 1re classe en 1839, commis principal en 1845, sous-contrôleur en 1847, inspecteur adjoint de 2e classe puis de 1re classe en 1853. En poste à Cherbourg à partir de juillet 1847, il prend sa retraite le 30 mars 1867.

L'historien

En 1838, il est autorisé à relever le nom de son bisaïeul, de Pontaumont. Il épouse en janvier 1848 Justine Marie Françoise Loysel, propriétaire à Cherbourg, qui lui apporte en dot 200 000 francs. Il écrit de nombreux articles historiques pour la Société nationale académique de Cherbourg, dont il est membre à partir du 6 décembre 1832, et trésorier-archiviste.

Il est également membre de la Société des antiquaires de Normandie, et écrit dans Le Phare de la Manche.

Histoire anecdotique
du vieux Cherbourg
(1867),
l'une des principales œuvres
d'Émile Le Chanteur de Pontaumont.

Bibliographie

Ouvrages

  • Raoul de Rayneval, ou La Normandie au XIVe siècle / 1380, 2e édition, Pesron, Lecointe et Pougin, Paris / Boulanger, Cherbourg, 1836
  • Précis historique sur l'hôpital de la marine à Cherbourg, Impr. Marcel Mouchel, 1851 (lire en ligne)
  • Notice sur les rosières de Bricquebec 1776-1789, Impr. Marcel Mouchel, 1851
  • Origine de l'église Notre-Dame-du-Voeu de Cherbourg, 1856
  • L'Arrondissement de Cherbourg (notes historiques et archéologiques sur les communes), Res Universis, 1857, Micberth, 1992
  • Livre de raison des filles de la congrégation de Notre-Dame à Carentan, 1860, Impr. Marcel Mouchel, 1874
  • Histoire de la ville de Carentan et de ses notables d'après les monuments paléographiques, Dumoulin et Gouin, 1863
  • Histoire de l'ancienne élection de Carentan, 1866
  • Histoire anecdotique du vieux Cherbourg et de ses environs…, Paris, 1867 (lire en ligne)

Articles

  • « Caen au XIVe siècle (extrait de Raoul de Rayneval) », Le Momus normand n° 6, 1832
  • « Note sur l'église de Brillevast », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie , éd. Mancel, Caen, 1853, p. 307-311 (lire en ligne)
  • « Notices historiques et archéologiques sur les communes du canton de l'arrondissement de Cherbourg », in Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie XXII (3e série, 2e volume), Paris, 1856, p. 155-227
  • « Documents inédits sur le siège de Cherbourg en 1378 », in Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie XXIV, 3e série, 4e volume, Paris, 1861.
  • « Documents pour servir à l'histoire de la ville de Cherbourg », s.l. [Cherbourg], s.d. [1], 17 p.; (lire en ligne)

Distinctions

Il est chevalier des ordres de la Légion d'honneur, de Saint-Grégoire le Grand, et de Sainte-Anne de Russie (2e classe).

Notes et références

  1. Normannia date ce texte de 1811, ce qui est impossible.

Lien interne