Élisabeth Beck

De Wikimanche

Révision datée du 10 décembre 2019 à 10:01 par Teddy (discussion | contributions) (liens)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Élisabeth Beck, Signeux pour l'état civil [1], née à Coutances le 20 octobre 1921 et morte à Mondeville (Calvados) le 18 août 2010, est une personnalité culturelle de la Manche.

Biographie

Elle est la fille du docteur Henri Signeux et d’Élisabeth Mottin.

En 1941, elle épouse le Dr Auguste Beck, avec qui elle a trois enfants.

Le Dr Auguste Beck, médecin généraliste, est très impliqué dans la vie publique locale et départementale. En 1956, ils décident d'acquérir une partie des bâtiments de l’ancienne abbaye bénédictine Notre-Dame de Hambye. Elle est la première à organiser des visites à l'abbaye en 1960, de manière à récolter quelques fonds pour restaurer ce lieu historique.

Élisabeth Beck n’a de cesse de mettre en valeur cet ensemble patrimonial du plus grand intérêt. Elle reçoit de la part de Pierre Delagarde le prix du concours « Chefs-d’oeuvre en péril ». Elle se décide, sans savoir jusqu’où cela la mènera, d'engager son existence dans la restauration de cet édifice religieux.

Elle s’implique également à Gavray dans l'équipe municipale de Roland Vaudatin.

Elle participe aux conseils d’administration du collège le Dinandier de Villedieu-les-Poêles, en tant que personne qualifiée dans le domaine de la culture.

Distinctions

Son action en faveur du patrimoine lui vaut les titres de chevalier des Arts et des lettres et de chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Hommages

  • Le 10 juin 2011, une plaque à sa mémoire est inaugurée dans l'entrée de l'abbaye de Hambye [2].
  • Le 17 septembre 2011, la place de la mairie de Hambye (anciennement place de la Bascule) est rebaptisée à son nom [3].

Bibliographie

Notes et références

  1. « Une grande dame s'en est allée », La Voix du patrimoine de Sienne, n° 30, août 2010 (lire en ligne).
  2. « Une plaque à la mémoire d'Élisabeth Beck », Ouest-France, site internet, 14 juin 2011 (lire en ligne).
  3. « La place de la Mairie devient place Élisabeth-Beck », Ouest-France, site internet, 21 septembre 2011 (lire en ligne).

Voir aussi