Différences entre les versions de « Église Saint-Pierre (Tréauville) »

De Wikimanche

(galerie)
 
Ligne 10 : Ligne 10 :


En [[1692]], Thomas Le Fillatre, seigneur du lieu, nomme son frère Joseph Le Fillatre à la cure.
En [[1692]], Thomas Le Fillatre, seigneur du lieu, nomme son frère Joseph Le Fillatre à la cure.
En [[1753]], la nef est déjà pavée.


L'église a beaucoup à souffrir du vandalisme pendant la [[Révolution française dans la Manche|Révolution]]. De nombreuses statues sont brisées ou volées.
L'église a beaucoup à souffrir du vandalisme pendant la [[Révolution française dans la Manche|Révolution]]. De nombreuses statues sont brisées ou volées.

Version actuelle datée du 23 mai 2022 à 02:46

Vue latérale.

L'église Saint-Pierre est un édifice catholique de la Manche situé à Tréauville.

Sa construction remonterait au XIe siècle.

Au temps de Richard Ier, duc de Normandie, Roger, vicomte du Cotentin, la donne à l'abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Jacques de Pouilly, seigneur de Tréauville, la récupère en 1516.

En 1692, Thomas Le Fillatre, seigneur du lieu, nomme son frère Joseph Le Fillatre à la cure.

En 1753, la nef est déjà pavée.

L'église a beaucoup à souffrir du vandalisme pendant la Révolution. De nombreuses statues sont brisées ou volées.

En 1812, à sa mort, le curé Demay fait un don important à son successeur Jean Jacques Le Berger Deslonchamps pour qu'il restaure l'église. Les travaux ne commencent qu'en 1892.

L'église subit d'importants dommages pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1947, le vitrailliste Gabriel Loire orne 17 baies de ses œuvres.

Un cimetière entoure l'église.

Liens internes