Église Saint-Germain (Saint-Germain-sur-Ay) : Différence entre versions

De Wikimanche

(+ photo)
(portes)
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
Elle date du XII{{e}} siècle et a été modifiée au XVIII{{e}} siècle.
 
Elle date du XII{{e}} siècle et a été modifiée au XVIII{{e}} siècle.
 +
 +
Son style architectural emprunte beaucoup à la rigueur normande. Elle est remarquable par son absence de porte monumentale. On y entre par deux portes latérales, la principale au côté sud de la tour-clocher, la seconde côté ouest à l'extrémité de la nef. L'édifice est à l'origine une église fortifiée dont le clocher sert de tour de guet et de défense (fenêtres meurtrières).
  
 
Elle est inscrite, avec son cimetière, au titre des monuments historiques le [[12 août]] [[1946]] <ref>Base Mérimée, ministère de la Culture [http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00110572 ''(lire en ligne)'']. </ref>.
 
Elle est inscrite, avec son cimetière, au titre des monuments historiques le [[12 août]] [[1946]] <ref>Base Mérimée, ministère de la Culture [http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00110572 ''(lire en ligne)'']. </ref>.
  
Elle abrite une vierge à l'enfant du XV{{e}} siècle et des fonts baptismaux médiévaux.
+
En [[1818]], [[Charles de Gerville]] note : « Cette petite église est beaucoup plus curieuse que son extérieur ne semble l'annoncer »<ref>Charles de Gerville, « Saint-Germain-sur-Ay », ''Voyage archéologique dans la Manche, 1818-1820'', volume Arrondissement de Coutances, 2002.</ref>.
 +
 
 +
[[Fichier:La Tour de Guet du XIVe Eglise de Saint Germain sur Ay ERNOUF Guillaume.jpg|thumb|left|200px|La tour fortifiée au XIV{{e}} siècle.]]
 +
 
 +
Elle abrite une vierge à l'enfant du XV{{e}} siècle, les fonts baptismaux médiévaux et un ensemble de 14 verrières abstraites de Mauméjean (XX{{e}}), classés tous trois à titre d'objets sur la liste des monuments historiques <ref>Base Palissy, ministère de la Culture [http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/palissy_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=50481 ''(lire en ligne)'']. </ref>.
  
Elle est entourée d'un cimetière dans lequel on trouve une tombe médiévale, un calvaire du XVII{{e}} siècle et la tombe du curé Adrien Dugué (XVIII{{e}}).
+
Elle est entourée d'un cimetière dans lequel on trouve une tombe médiévale, un calvaire du XVII{{e}} siècle et la tombe du curé Adrien Dugué (XVIII{{e}}), tous trois ajoutés à l'inventaire supplémentaire du mobilier classé.
  
 
[[Fichier:Chronologie de construction Eglise de saint germain sur ay ERNOUF Guillaume 4.gif|thumb|right|460px|Plan animé.]]
 
[[Fichier:Chronologie de construction Eglise de saint germain sur ay ERNOUF Guillaume 4.gif|thumb|right|460px|Plan animé.]]

Version du 16 août 2019 à 08:41

L'église et son calvaire.

L'Église Saint-Germain est un édifice catholique de la Manche situé à Saint-Germain-sur-Ay.

Elle date du XIIe siècle et a été modifiée au XVIIIe siècle.

Son style architectural emprunte beaucoup à la rigueur normande. Elle est remarquable par son absence de porte monumentale. On y entre par deux portes latérales, la principale au côté sud de la tour-clocher, la seconde côté ouest à l'extrémité de la nef. L'édifice est à l'origine une église fortifiée dont le clocher sert de tour de guet et de défense (fenêtres meurtrières).

Elle est inscrite, avec son cimetière, au titre des monuments historiques le 12 août 1946 [1].

En 1818, Charles de Gerville note : « Cette petite église est beaucoup plus curieuse que son extérieur ne semble l'annoncer »[2].

La tour fortifiée au XIVe siècle.

Elle abrite une vierge à l'enfant du XVe siècle, les fonts baptismaux médiévaux et un ensemble de 14 verrières abstraites de Mauméjean (XXe), classés tous trois à titre d'objets sur la liste des monuments historiques [3].

Elle est entourée d'un cimetière dans lequel on trouve une tombe médiévale, un calvaire du XVIIe siècle et la tombe du curé Adrien Dugué (XVIIIe), tous trois ajoutés à l'inventaire supplémentaire du mobilier classé.

Plan animé.
La nef.

Notes et références

  1. Base Mérimée, ministère de la Culture (lire en ligne).
  2. Charles de Gerville, « Saint-Germain-sur-Ay », Voyage archéologique dans la Manche, 1818-1820, volume Arrondissement de Coutances, 2002.
  3. Base Palissy, ministère de la Culture (lire en ligne).

Liens internes