Yvetot (patronyme)

De Wikimanche

Localisation des patronymes Yvetot et D'Yvetot dans la Manche (2013); la répartition du nom autour d'Yvetot-Bocage est encore significative à cette date.

Yvetot (variante rare D'Yvetot) est un nom de famille de la Manche, centré sur le nord de ce département.

Attestations anciennes

  • DE YVETOT : [gén.] magistri Gaufridi de Yvetot, canonici Constantiensis ecclesie 1288 [1], chanoine à Coutances.
  • D’YVETOT : François d’Yvetot, voyeur de Martinvast 1554 [2] à Martinvast; ce voyeur est en fait un voyer.

Attestations toponymiques

  • Le Hameau Yvetot, hameau à Sortosville-en-Beaumont. — ham[eau] Yvetot 1993 [3], Hameau Yvetot 2007 [4].
  • La Rue d’Yvetot, hameau à Hardinvast. — r[ue d'] Yvetot 1978 [3], la Rue d’Yvetot 1993 [3]; sans doute le patronyme D'YVETOT ici.

Étymologie

Surnom évoquant la localité d'origine, « d'Yvetot(-Bocage) ». Ce toponyme, attesté sous la forme Yvetot, variante Ivetot en 1056 [5] représente une formation médiévale en -tot « village, domaine rural » (ancien appellatif normand d’origine scandinave) formé sur le nom de personne médiéval d’origine germanique Īwo, soit « le domaine d’Īwo ». Ce dernier nom est quant à lui l'hypocoristique de noms germaniques dont le premier élément est īw- « if » < germanique commun °īwaz.

Statistiques

On dénombre dans la Manche en 2013 [6] :

  • 43 YVETOT; ce nom est beaucoup plus faiblement attesté dans le Calvados; on en relève également quelques exemples en Seine-Maritime, qui se rattachent généralement à la commune d'Yvetot de ce département.
  • 1 D'YVETOT.

Personnalités de la Manche

[…].

Notes et références

  1. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 379, § 243.
  2. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 92.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  4. Carte IGN au 1 : 25 000.
  5. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 406, § 214.
  6. Source : Annuaire officiel des abonnés au téléphone de la Manche (Pages Blanches) de 2013. Ces statistiques excluent les noms de raisons sociales et les patronymes apparaissant plusieurs fois, mais incluent les noms doubles, tels que QUERMALET-YVETOT. Une attestation équivaut en moyenne à 2,5 porteurs.