Walter de Hungerford

De Wikimanche

Walter de Hungerford fut le capitaine anglais du château et de la ville de Cherbourg sous l'occupation anglaise, pendant la guerre de Cent Ans.

Éléments biographiques

Walter de Hungerford est mentionné en tant que sénéchal de Henry V en 1418 :

  • Sciatis quod nos de fidelitate, etc., dilecti et fidelis nostri Walteri Hungerford, senescalli hospicii nostri, plenius confidentes [1], « sachez que nous [= Henry V], pleinement confiants de la fidélité de notre bien-aimé et fidèle Walter [de] Hungerford, sénéchal de notre hôtel […] ».

Il fut fait capitaine du château et de la ville de Cherbourg dès le 11 août 1418, avant même que la ville ne se fût rendue :

  • […] constituimus et deputavimus ipsum capitaneum castri et ville nostrorum de Chirburgh [1], « nous le constituons et députons capitaine de nos château et ville de Cherbourg […] ».

Le 22 août suivant, il participe au protocole d'accord de la capitulation de Cherbourg, traité signé entre autres par son homologue Jean Piquet, alors capitaine français de la place. Le traité le mentionne par la formule Waultier de Hungerford, maistre d'ostel du roi nostre souverain seignr. [2], mais de dit rien de sa fonction de capitaine.

Le 20 décembre 1418, il reçoit en récompense le château et la baronnie du Hommet, avec tous ses fiefs et dépendences considérables, précédemment tenus par le seigneur du Hommet et Guillaume de Montenay, à charge de remettre au château de Rouen une lance et une peau de renard chaque année, le jour de l'Exaltation de la Sainte-Croix [3]. Il est par la suite mentionné plusieurs autres fois, en relation avec la conquête de la Haute-Normandie.

Un dernier document, daté de 1417, mais nécessairement postérieur (du moins dans la rédaction de certains passages) établit une liste des villes et châteaux conquis en France par Henry V, roi d'Angleterre, avec les commandants qu'il établit dans chaque place. Cette liste, rédigée en moyen-anglais, est une compilation qui s'étend en fait sur plusieurs années, et dont la date est par conséquent imprécise. On peut y lire :

  • At Cheerebourg, sir Grey de Coduore, [et après sa mort] sir Walter Hungerford [4].

Le nom de Walter de Hungerford fait référence à la ville anglaise de Hungerford dans le Berkshire. Attesté en 1101/1118 sous la forme Hungreford [5], ce toponyme signifie littéralement « le gué près duquel on meurt de faim ».

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Rôles Normands et Français et autres pièces tirées des archives de Londres par Bréquigny en 1764, 1765 et 1766, Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXIII (3e série, 3e volume), 1re partie, Paris, 1858, p. 34a, § 219.
  2. Rôles normands et français…, p. 34a, § 221.
  3. Rôles normands et français…, p. 41b, § 253.
  4. Rôles normands et français…, p. 249b, § 1359.
  5. Eilert Ekwall, The Concise Oxford Dictionary of English Place-names (4th edition), Oxford University Press, Oxford, 1960, p. 257a.

Articles connexes