Vincent Legros

De Wikimanche

Vincent Isidore Pierre Legros, né à Montanel le 23 septembre 1844, mort en 1911, est une personnalité catholique de la Manche.

Le second fondateur de l’Abbaye de Lérins

Né au sein d’une famille réputée pour sa ferveur religieuse, Vincent Legros fait ses études au collège de Saint-James puis au petit séminaire de Mortain avant d’entrer au grand séminaire de Coutances.

En 1867, il quitte définitivement sa région natale pour se faire moine à l’abbaye cistercienne de Sénanque, à Gordes, dans le Vaucluse. Il y prend l’habit sous le nom de Marie Colomban. Ordonné prêtre à Chambéry en 1870, il est envoyé aussitôt sur l’île de Lérins où il est chargé de relever les ruines de la vieille abbaye de Saint-Honorat qui, aux Ve et VIe siècles, a été un des grands foyers de la culture occidentale.

Il est élevé à la dignité de prieur en 1875 et nommé abbé, le deuxième de Lérins, en 1889. Il redonne vie à la vieille abbaye dont il est considéré comme le second fondateur. Dans ses immenses travaux de reconstruction et d’agrandissement, il fait preuve d’un sens artistique peu commun dont les effets font l’admiration des visiteurs d’aujourd’hui. Et c’est grâce à son action auprès du gouvernement de l’époque que Lérins peut entrer en 1895 en possession de son titre abbatial.

Le Très Révérend Père Dom Marie Colomban est le frère d’une grande figure saint-jamaise, le docteur Jules Legros.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541171