Victor Fréard

De Wikimanche

Portrait de Victor Fréard

Victor Marie Albert Fréard, né à Fougerolles-du-Plessis (Ille-et-Vilaine) le 16 juin 1910 et mort à Saint-Jean-du-Corail le 31 juillet 1944, cultivateur, est un résistant de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

Victor Fréard, demeurant au lieu-dit Le Montcharray à Fougerolles-du-Plessis, est marié et père de deux enfants.

Il devient membre du groupe de résistance de Fougerolles-du-Plessis en mai 1944 dirigé par Julien Derenne. Il participe à la réception des parachutages, aux transports, au camouflage et réceptions des armes. Avec ses camarades, il construit un stockage souterrain de ces armes. Il accueille des résistants et des officiers du renseignement allié à son domicile où est installé un poste de commandement.

Quand son frère est arrêté en décembre 1943, Julien Derenne prend la tête du groupe de résistance.

Victor Fréard est arrêté sur dénonciation le 28 juillet 1944. Il est torturé lors de son internement au château de Saint-Jean siège de la Gestapo de Saint-Jean-du-Corail.

Il est exécuté par les éléments de la 2e division SS « Das Reich » dans la carrière de la forêt de la Lande Pourrie.

Hommages

  • Son nom est mentionné sur les monuments commémoratifs suivants :
  • Une rue porte son nom à Fougerolles-du-Plessis.

Article connexe

Sources