Via Aeterna

De Wikimanche

Affiche 2018.

Via Aeterna, surtitré Festival de musique du Mont-Saint-Michel et de sa baie, est un festival musical de la Manche qui rayonne autour du Mont-Saint-Michel.

Il est spécialisé dans la musique sacrée.

Il est créée en 2017 par le groupe Bayard Presse, avec l'appui du Conseil régional de Normandie, du Conseil départemental de la Manche, de la Communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie et du Centre des monuments nationaux.

Sa conception et sa direction artistique sont confiées à René Martin, créateur de La Folle journée de Nantes, qui veut en faire « un parcours musical initiatique » dont Le Mont-Saint-Michel et son abbaye seront le « point culminant » [1].

Les concerts ont lieu à Ardevon, Avranches, Carolles, Genêts, Granville, La Lucerne-d'Outremer, Le Mont-Saint-Michel, Mortain-Bocage, Pontorson et Saint-Pair-sur-Mer [2]. En 2018, Bréville-sur-Mer et Villedieu-les-Poêles-Rouffigny s'ajoutent à la programmation [3]. En 2019, c'est au tour de la cathédrale de Coutances [4].

Budget

En 2017, le budget est d'environ 200 000 € [5].

Programmation

  • 2019 (26 septembre-6 octobre) : Barbara Hendricks (26 septembre à Avranches), Quatuor Girard, Raphaël Sévère et le Trio Sora, Raphaël Pidoux (violoncelle), Schola Collegium Normannnorum, Ensemble Le Lion vert, Ensemble vocal Ave Maris Stella, Quatuor Zahir, Yurlov Russian State Academic Choir (dir. Gennady Dmitryak), Félicien Brut (accordéon) et Édouard Macarez (contrebasse), Quart'Saxes, Ensemble Artifices (dir. Alice Julien-Laferrière), Barbara Kusa (soprano), Luciana Mancini (mezzo-soprano), Luis Rigou, La Chimera Eduardo Egüez, Ensemble Libera, Antoine Boyer et Samuelito (guitare), Ensemble Magnétis (dir. Sébastien Bouveyron), Astrid Siranossian (violoncelle, chant), Claire Désert et Emmanuel Strosser (piano), The Curious Band, Ensemble Irini, Ensemble vocal et instrumental de la baie, Reppico, Tavagna, Chœur de chambre Éclats de voix, Ensemble Aedes, Egregor Vocal...
  • 2018 (20-23 septembre) : Chœur du patriarcat de Moscou (dir. Anatoly Grindenko), Chœur philharmonique d'Ekaterinburg (dir. Andrei Petrenko), Anne Queffélec (piano), Apollo5, Ensemble Obsidienne (dir. Emmanuel Bonnardot), Amanda Favier (violon), Matan Pora (piano), Abdel Rahman El Bacha (piano), Schola grégorienne collegium Normannorum, Tavagna, Ensemble Masques (dir. Olivier Fortin), Emmanuel Rossfelder (guitare), Shani Diluka (piano), Mikrokosmos (dir. Loïc Pierre), Jiang-Jian Hua (ehru), Yang Baoyuan (luth chinois), Vox Camantis (dir. Jaan-Eik Tulve), Ensemble Jacques Moderne (dir. Joël Suhubiette), Discantus (dir. Brigitte Lesne), Vagarem, Ensemble vocal et instrumental de la baie.
  • 2017 (21-24 septembre) : Capella d'Ekaterinburg (dir. André Petrenko), The Tallis Scholars (dir. Peter Phillips), New College Oxford Choir (dir. Paul Brought), Vox Claimants (dir. Jaan-Elke Tuve), Anne Queffélec (piano), Anne Gastinel (violoncelliste)... Au total, le festival réunit 359 musiciens pour 44 concerts et 8 conférenciers [6].

Fréquentation

En 2017, la fréquentation est légèrement supérieure à 8 000 entrées, avec un taux de remplissage de 93 % [6].

Notes et références

  1. Marie-Axelle Richard, « La musique sacrée chemine jusqu'au Mont », Ouest-France, 5 juillet 2017.
  2. Flyer de l'édition 2017.
  3. « Le programme du second festival de musique sacrée Via Aeterna est officialisé », La Manche Libre, site internet, 25 mai 2018.
  4. « Via Aeterna : le festival s'étale sur deux week-ends », Ouest-France, 11 septembre 2019.
  5. Crescendo Magazine, site internet, 20 mai 2017.
  6. 6,0 et 6,1 Emmanuelle Giuliani, « Première édition réussie pour le festival Via Aeterna », La Croix, site internet, 25 septembre 2017 (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe