Union départementale des syndicats CGT de la Manche

De Wikimanche

Logo.

L'Union départementale des syndicats CGT de la Manche est un syndicat de la Manche.

Elle se réunit en congrès tous les trois ans.

Manifestation contre la loi Travail, Cherbourg, 2017.

Unions locales

  • Avranches
  • Beaumont-Hague
  • Carentan-les-Marais
  • Cherbourg-en-Cotentin
  • Coutances
  • Granville
  • Saint-Lô
  • Valognes
  • Villedieu-les-Poêles-Rouffigny

Secrétaires départementaux

Effectifs

En 2015, la CGT compte un peu plus de 4 200 adhérents dans le département [1].

En 1924, la CGT regroupe 1 264 adhérents et 4 000 dans la période 1930-1936 [2]. En 1938, le syndicat revendique 13 000 membres [2]. Le chiffre retombe ensuite : 6 000 en 1967 et 7 000 au début des années 1970 [2].

Événements

  • Le 8 novembre 1973, à Cherbourg, Georges Séguy, secrétaire général, tient un meeting qui réunit 1 500 personnes [3].
  • Le 22 juin 2012, la cour d'appel de Caen condamne la fédération CGT-commerces-distribution-services à verser 132 000 € à Serge Crimet, permanent de l'union locale de Coutances, soit 54 mois de salaire (112 615 €), 12 000 €  de dommages et intérêts et diverses indemnités [4]. Il est reproché au syndicat d'avoir mis prématurément fin au poste d'administrateur du syndicaliste à l'Ircem, une caisse de retraite complémentaire.
  • Le 20 mai 2015, Philippe Martinez, secrétaire général, est à Cherbourg-Octeville, où il rencontre les salariés de la DCNS [5], et à Beaumont-Hague où il tient une réunion devant les salariés de l'usine de retraitement de la Hague et de la centrale nucléaire de Flamanville.

Administration

Adresse : 22 ter, rue de la Bucaille - BP 730
50100 Cherbourg-en-Cotentin
Tél. 02 33 20 41 89
Courriel : U.D.CGT.50@wanadoo.fr

Notes et références

  1. Chrystel Chatoux, « La CGT de la Manche fixe ses objectifs », Ouest-France, 14 décembre 2015.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973, p. 156-157.
  3. La Presse de la Manche, 9 novembre 1973.
  4. Louis Laroque, « La CGT condamnée pour...licenciement abusif », Le Point, site internet, 24 juin 2012.
  5. Olivier Morin, « À l'arsenal, Philippe Martinez forge la CGT de demain », L'Humanité, site internet, 21 mai 2015 (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe