Très ancien français

De Wikimanche

On appelle très ancien français ou proto-français l'état de la langue française (y compris ses différentes formes dialectales) en usage depuis son apparition dans les textes (serment de Strasbourg, rédigé en 842) jusqu'à la fin du 10e siècle. À partir du début du 11e siècle, on parle d'ancien français.

Les textes rédigés en très ancien français sont extrêmement rares : les principaux, à part le serment de Strasbourg, sont la Séquence de sainte Eulalie (~880) et la Vie de saint Léger (2e moitié du 10e siècle). Outre leur archaïsme, ils sont caractérisés par un emploi tâtonnant de la graphie, qui hésite entre l'usage latin et celui d'une nouvelle orthographe propre à une langue romane dite « vulgaire ».