Toussaint Burnouf

De Wikimanche

Toussaint Burnouf est une personnalité catholique de la Manche du 17e siècle.

Éléments biographiques

Toussaint Burnouf est professeur au séminaire de Valognes, fondé par l’abbé François Le Tellier de la Luthumière en 1655 : il y enseigne la philosophie pendant neuf ou dix ans. Il signe, au séminaire, en 1665, le Formulaire portant condamnation du théologien Cornélius Jansénius, ainsi qu'un acte notarié de 1667, où il est indiqué comme professeur de philosophie sans être prêtre. Quand le professeur de théologie Beauquemare est obligé de quitter le séminaire, Burnouf le remplace ; mais il doit lui-même partir de Valognes, en 1667, au terme d'un compromis entre François de La Luthumière et Guillaume Le Fillastre, un autre professeur, qui renonce à demeurer dans la maison, à condition que Burnouf n'y enseigne plus.

Toussaint Burnouf trouve refuge à Paris, où il sera ordonné prêtre et nommé curé de paroisse. En septembre 1671, Richard Burnouf, un parent sans doute — un neveu peut-être — de Toussaint, fait partie de la communauté des étudiants du séminaire de Valognes : originaire « de la paroisse de Tollevast, tonsuré, âgé de vingt-cinq ans, [il] a fait ses humanités ici et étudie à présent en philosophie » ; c'est vraisemblablement le même personnage que le Richard Burnouf, sous-diacre, inhumé le 18 décembre 1690 à Tollevast, en présence de François Burnouf, son frère, et de Gratien de Mont, son parent.

Article connexe

Bibliographie

  • Archives départementales de la Manche, Série 100 J, fonds André Chastelain : liste des étudiants du séminaire de Valognes à la rentrée de l’automne 1671
  • Remy Villand, Archives départementales de la Manche, notice sur Tollevast
  • Jean Lesaulnier, « De Valognes à Port-Royal : Jacques Belier et Nicolas Eustace », Chroniques de Port-Royal, 35, 1986, p. 71-106