Thomas du Marest

De Wikimanche

Thomas du Marest, né à Carentan le 27 octobre 1367, est une personnalité catholique de la Manche.

Le livre de comptes d’un curé coutançais du XVe siècle

Pourvu, en 1397, du bénéfice de Saint-Nicolas-de-Coutances, Thomas du Marest ne s’astreint pas tout d’abord à la résidence. Il se rend à Paris et suit pendant six ans les cours de l’Université. Il vient d’ailleurs une fois ou deux à Coutances, moins pour prendre contact avec ses ouailles que pour surveiller les travaux de restauration de son presbytère et de la chapelle Saint Floscel. Au reste, son séjour à l’université de Paris ne lui est pas inutile, il en rapporte des connaissances en droit canon qui percent en maints endroits de son livre. Il y acquiert sans doute aussi une connaissance suffisante du français parisien, pourtant pas assez suffisante pour qu’il soit capable de l’écrire sans provincialisme. Venu à Coutances au début du XVe siècle, il y reste près de quarante ans. Il vit donc à Coutances jusque dans les années 1450 ou, selon Bernard Beck, jusqu’en 1433.

Voilà pour sa biographie relatée par le chercheur autrichien Charles-Théodore Gossen qui a produit une remarquable étude sur le livre de comptes qu’a laissé Thomas du Marest. Il indique ainsi que si le sieur de Gouberville a fait connaître la langue d’un gentilhomme campagnard au milieu du XVIe siècle, celle de Thomas du Marest, qui écrit ses comptes cent ans plus tôt, est tout aussi remarquable. Ce document écrit entre 1412 et 1433, qui ne contient d’ailleurs pas que des comptes, est un trésor inestimable.

Hommage

Une rue de Coutances porte son nom.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN : 2-914 541 56 2.