Tamerville

De Wikimanche

Tamerville est une commune du département de la Manche.

Commune de Tamerville Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 31' 59.20" N, 1° 27' 10.32" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Valognes
Ancien canton Valognes
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Tamervillais(es)
Population 652 hab. (2016)
Superficie 18,2 km²
Densité 36 hab./km2
Altitude 33 m (mini) - 126 m (maxi)
Code postal 50700
N° INSEE 50588
Maire Jean-Pierre Bertaux
Communes limitrophes de Tamerville
Sauxemesnil Sauxemesnil Montaigu-la-Brisette
Saint-Joseph Tamerville Saint-Germain-de-Tournebut
Valognes Valognes Huberville

Map commune FR insee code 50588.png


Histoire

En 1837, une dalle gallo-romaine est découverte près de l'Arche de Chiffrevast [1].

En 1929, pour la création de la commune nouvelle de Saint-Joseph (avec Brix, Négreville et Valognes), la commune de Tamerville cède un territoire d'environ 100 hectares, situé dans sa partie la plus occidentale, peuplé de 18 habitants.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2016, la commune comptait 652 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 264 1 255 1 401 1 224 1 363 1 294 1 328 1 262 1 181 1 058
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 026 1 039 991 992 919 882 836 774 731 722
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
696 636 663 680 680 657 665 564 530 478
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
479 553 577 573 580 578 600 622 644 661
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
669 663 658 652 652
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Né en Lieu Qualité Mandat écourté Résidence
1790- 1793 Jean François Mouchel (dit: Les Longchamps) 1755 Tamerville cultivateur décès Tamerville
1800- 1808 Charles Carré . . . . .
1808- 1808 Jacques Ravend . . . . .
1808- 1813 Jean Hervé Mangon (dit: Mangon des Jardins) 1741 Tamerville Laboureur . .
1813- 1818 Jacques Antoine Gisles . Sainte-Mère-Église . . .
1818-1822 Charles Desmonts 1789 Tamerville laboureur . Alleaume
1822-1845 Pierre Touraine 1770 Saint-Germain-de-Tournebut propriétaire démission La Duranvillerie
1845-1848 Jacques Dusaulx 1799 Tamerville cultivateur . Vaugoubert (Tamerville)
1848-1855 Jean Mouchel 1805 Brix cultivateur . ferme de Chiffrevast
1855-1865 Jacques Dusaulx 1799 Tamerville cultivateur . Vaugoubert (Tamerville)
1865-1898 Napoléon Jaunet 1836 Valognes cultivateur . La Sarderie
1899- 1903 Jacques Allix-Desfauteaux . . . . .
1903-1953 Léon Jaunet . . . . .
1953-1977 Charles Thibert . . agriculteur . .
1977-1989 Léon Dorange . . agriculteur . Malherbe
1989-1995 Louis Viel . . . . .
1995- 2014 Janine Mouchel-Cadet 1951 . agricultrice . La Saint-Yverie
2014- actuel Jean-Pierre Bertaux 1957 . agriculteur .
Source : liste établie par Jean Pouëssel, Charly Guilmard et Séverine James pour 601 communes et lieux de vie de la Manche, éd. Eurocibles, 2014, p. 640.
À compléter.

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2018)

La mairie (2018)

Adresse : 28 route de l'Église
50700 Tamerville

Tél./Fax : 02 33 40 14 37
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (17 mai 2012)

Mardi 10 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - -
Samedi 9 h - 12 h -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Église Notre-Dame-de-l'Assomption
  • Église Notre-Dame de l'Assomption (12e / 19e) : clocher octogonal (12e), chapelle latérale (13e)..., classée Monument historique (MH).
  • Château de Chiffrevast (17e), classé Monument historique, avec son bois et son parc.
  • Manoir de La Saint-Yverie (16e), inscrit Monument historique en 1986.
  • Vallon de la Gloire et de la Franqueterre.
  • Manoir de Belaunay (16e/17e).
  • La Grande Ferme (17e/18e).
  • Enclos Sainte-Marie-Madeleine.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

  • Charles-François Lebrun (1739-1824), a possédé le château de Chiffrevast.
  • Eugène Bretel (1842-1933), a possédé le château de Chiffrevast.
  • Marie-Madeleine Postel a installé son établissement religieux dans l'ancien couvent des Filles de la Charité (1811-1813), ensuite, après être allée à Valognes, au hamel au Bon - maintenant chemin Marie-Madeleine Postel - (1814-1816), puis dans l'école primaire de filles de la commune (1816-1832).

Économie

  • Élevage des Hougues : chevaux.

Sports

  • Cyclisme : Cyclo-cross de Tamerville, organisé par l'UC Bricquebec

Bibliographie

  • Philippe Wiel, « Une grosse paroisse du Cotentin aux XVIIe et XVIIIe siècles : Tamerville (démographie, société, mentalité) », Annales de démographie historique, 1969
  • « Du nouveau sur les transformations de Chiffrevast au XVIIIe siècle », supplément ronéotypé de la Revue de la Manche, janvier 1991

Notes et références

  1. Jean-Louis Adam, « Valognes », Cherbourg et le Cotentin, Impr. Émile Le Maout, Cherbourg, 1905, p. 592.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.