Statue de Marianne (Villedieu-les-Poêles)

De Wikimanche

Statue de Marianne.

La statue de Marianne est un monument de Villedieu-les-Poêles.

Vue ancienne.

Allégorie de la République, la statue posée sur une colonne de granite de six mètres de haut et provenant de l'ancien couvent de La Bloutière, se situe place de la République, au cœur de la cité sourdine.

Elle est inaugurée le 14 juillet 1889 pour le centenaire de la Révolution française, en remplacement de l'aigle napoléonien qui se tenait auparavant sur la colonne[1].

Réalisée en fonte de fer, la statue a été réalisée par l'entreprise de Louis Gasne à Tusey (Meuse) ; il en existe trois autres, identiques, à Balbigny (Loire), Fontvieille (Bouches-du-Rhône) et Clermont-l'Hérault (Hérault)[1].

Elle est restaurée et dorée en 1989 pour le centenaire de la Révolution[1].

À l'automne 2020, elle est déposée et envoyée dans un atelier spécialisé pour une révision structurelle[1].

Deux plaques de bronze, elles aussi restaurées en 2020, figurent au pied de la colonne ; l'une fut apposée en 1889 sous la municipalité de Jules Tétrel, la seconde en 1989, Michel Besnier étant maire[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « La statue de Marianne part en restauration », Ouest-France, 29 octobre 2020.

Lien interne