Stade René-Fenouillère

De Wikimanche

Le stade René-Fenouillère est un équipement sportif de la Manche, situé à Avranches.

Il célèbre René Fenouillère (1882-1916), footballeur international formé au club et passé par le FC Barcelone.

Il comprend deux terrains de football en herbe. Le terrain principal mesure 105 m sur 66 m. Des manifestations peuvent y être organisées en nocturne. Sa capacité est de 2 000 places, dont 650 en tribune[1]. C'est là que l'équipe première de l'US Avranches dispute ses matchs à domicile. Le terrain annexe de 100 m sur 60 m porte le nom d'Albert Nativelle (né le 28 octobre 1909), joueur, arbitre et dirigeant du club à partir de 1921.

Il dispose également d'une piste d'athlétisme de 400 m de long (6 couloirs), de deux terrains de basket-ball, un terrain de hand-ball, un terrain de boules et de 6 courts de tennis (3 en extérieur, 3 en intérieur).

Historique

Le stade est inauguré le 14 juillet 1960 en présence de Louison Bobet, champion cycliste.[2] En mars 1988, la Sturno procède à l'installation de mats de 25 mètres équipés de projecteurs révolutionnaires à l'époque, permettant les matches en nocturne[3].

En 1993, il accueille le jubilé de Jean-François Domergue (1957), ancien défenseur des Girondins de Bordeaux et du SM Caen, neuf fois sélectionné en équipe de France, 445 matchs disputés en Division 1 (62 buts). Ce gala attire 11 600 personnes, record d'affluence.

Il est rénové au printemps 2007.

En 2016, il bénéficie d'un local de chronométrie et de nouveaux vestiaires répondant aux normes de la FFF imposées pour jouer en National. Le coût total des travaux se monte à 750 000 € dont 269 000 € à la charge de la commune. La FFF, bien qu'imposant les normes n'a versé que 20 000 € [4]

Records d'affluence

Plan de situation

Chargement de la carte...

Administration

Adresse : Allée Jacques-Anquetil
50300 Avranches
Tél. 02 33 48 30 78

Notes et références

  1. France-Football, n° 3615, 5 août 2015.
  2. Sylvette Gauchet, Michel Coupard, Jack Lecoq, Avranches, promenades et découvertes, éd. Alizé. CdJ, 2008, p.74
  3. André Bazin, « L'éclairage du stade », Vivre à Avranches, décembre 1988
  4. « Des vestiaires flambant neuf », La Manche Libre, 1 octobre 2016