Site archéologique du Genestel (Portbail)

De Wikimanche

Le site archéologique du Genestel se situe à Portbail,

Il est localisé au hameau Saint-Marc sur l’ancienne paroisse de Gouey.

Il fait suite à une fouille de 2012 sur une parcelle mitoyenne dans un secteur où la bibliographie ancienne signale des découvertes de grande ampleur.

Production

L’implantation gallo-romaine est caractérisée par plusieurs types de vestiges :

  • Des maçonneries (fondations attestées ou murs récupérés, sols en béton et espaces conservant des pilettes [1]).
  • Des structures en creux (fossés, fosses et trous de poteau).
  • Horizons stratigraphiques (niveaux de destruction étalés en « nappes » ou bien en comblement des hypocaustes [2], des niveaux d’occupation ou de circulation et d’horizons plus délicats à définir).

L’hypothèse d’un vaste ensemble thermal (2 500 m2) doté d’une palestre est retenu.

Sur le plan chronologique, ces vestiges datent de la période du milieu et de la seconde moitié du Ier s. jusque dans le IIIe s. Aucun indice postérieur n’est à signaler.

Bibliographie

  • Laurent Paez-Rezende, « Portbail – Le Genestel », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 26 février 2016 (lire en ligne), consulté le 13 juin 2018.

Notes et références

  1. Pilette : en maçonnerie petite pile (pilette d'un pont)
  2. L'hypocauste est le nom donné au système de chauffage par le sol utilisé à l'époque romaine et gallo-romaine surtout dans les thermes romains.