Sercq

De Wikimanche

En haut, la Grande Sercq et la Petite Sercq. En bas à droite, Brecqhou.

Sercq (Sark en anglais) est une île Anglo-Normande de la Manche, située au large de la côte Ouest du Cotentin, à proximité de Guernesey.

Elle appartient au bailliage de Guernesey et dépend de la Couronne britannique depuis le 13e siècle. Elle faisait partie auparavant du duché de Normandie.

Sa superficie est de 5 km². Elle est longue de 5 km, sa largeur atteint 2,5 km à son maximum et elle compte 65 km de côtes. Sa population est d'environ 600 habitants (les Sercquiais). Les véhicules à moteur sont interdits sur l'île.

Guernsey-Sark.png
Drapeau de Sercq.

Histoire

Sercq : illustration britannique de 1857.

Sercq a été longtemps sous régime féodal. Ce n'est qu'en 2008 que le suffrage universel y a été adopté. L'île reste pourtant une seigneurie, héritage du duché de Normandie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en octobre 1942, les Alliés lancent un raid sur Sercq. Un prisonnier allemand, menotté dans le dos, est tué alors qu'il tente de s'échapper. Hitler s'empare de l'affaire pour dénoncer le fait comme contraire aux « lois de la guerre ». En représailles, il fait menotter les 1 376 soldats canadiens capturés à Dieppe [1].

La marine britannique reprend possession de l'île le 10 mai 1945.

Géographie

Sercq se situe à l'ouest des côtes du Cotentin, dont elle séparée par le passage de la Déroute. Elle est composée de deux parties distinctes appelées communément la Grande Sercq et la Petite Sercq, reliées par un isthme étroit de 3 m à sa partie supérieure, la Coupée. Aménagée en chemin carrossable en 1945, la Coupée surplombe la mer d'une centaine de mètres.

L'île de Brecqhou dépend de la seigneurie de Sercq.

Lieux et monuments

La Coupée.
  • Little Sark : Port Gorey ; dolmen
  • L'Etac de Sark (îlot au sud de Little Sark)
  • La Coupée (jonction entre Little Sark et le reste de l'île)
  • La Grande Grève (plage au niveau de la Coupée)
  • Dixcart Bay (plage)
  • Port du Creux / Creux Harbour (port et crique)
  • Ancien manoir des Carteret
  • Ancien moulin des Carteret
  • Église
  • La Seigneurie : domaine, jardins à la française et roseraie
  • Chefs Plaids (parlement)
  • Étang des Moines
  • La Moinerie
  • Port du Moulin
  • Window in the rock : vue sur le port du Moulin et l'îlot Pêgane
  • Derrible Bay (plage)
  • Les Autelets
  • Port à la Jument
  • Havre Gosselin
  • La Grune et Bec du Nez (îlots au nord de Sercq)
  • Gouliot Caves donnant sur le Gouliot Passage qui sépare Sercq de sa dépendance Brecqhou.
  • Victor Hugo Cave
  • La Coupée (construite par les prisonniers de guerre allemands en 1945).

Personnalités liées à l'île

  • David Barclay, banquier
  • Frédérick Barclay, banquier
  • Mervyn Peake, romancier : son roman fantastique Mr Pye est entièrement localisé sur l'île de Sercq, qui devient le laboratoire d'une expérience mystique.

Culture

  • Quinzaine des fleurs sauvages (fin avril-début mai)
  • Festival des fruits de mer (deux premières semaines de juin)
  • Midsummer show (Exposition de la Saint-Jean) : marché (fin juin)
  • Course de moutons (fin juin)
  • Festival folk (début juillet)
  • Match de cricket des « Lord's Taverners » entre le XI du Seigneur et le XI des célébrités des « Lord's Taverners » (début juillet)
  • Fête paroissiale : kermesse traditionnelle de l'église Saint-Pierre (début août)
  • Carnaval (sur trois jours, début août)
  • Promenades en calèche

Économie

Sercq vit essentiellement de l'agriculture et du tourisme. Depuis quelques années, des sociétés off-shore s'y sont domiciliées pour profiter d'un régime fiscal atténué.

Transports

Sercq est uniquement desservie par la mer, à partir de Guernesey et Jersey. Manche Îles Express assure la ligne avec Saint-Hélier en 1 h 10.

Bibliographie

Livres
  • Louis Selosse, L'Île de Serck, un état féodal au XXe siècle, 1928
  • A.H Ewen and Allan R. de Carteret, The Fief of Sark, The Guernsey Press, 1969
  • Yvonnick et Armel Guéret, L'Isle de Sercq, 1973
Articles
  • Édouard Launet, « L'Île aux vasseaux fantômes », Libération, octobre 2006, Lire en ligne
  • Georges Bernage, « Sercq, île mystérieuse et paradisiaque », Vikland, n° 3, octobre 2012, p. 70-79

Notes et références

  1. Rémy Desquenes, Le Mur de l'Atlantique en Normandie, éd. Heimdal, 1976.

Lien interne

Liens externes