Sarneis

De Wikimanche

Le Sarneis est l'ancienne appellation du pays du Val de Saire, et sans doute aussi de l'ancien doyenné de Saire.

Le nom du Sarneis a figuré dans les noms primitifs d'Anneville-en-Saire (d'abord Saint-Léger-de-Sarneis) et de Réville (d'abord Saint-Martin-de-Sarneis).

Toponymie

Attestations anciennes

  • pagum qui dicitur Sarnes 1026/1027 [copie 17e s.] [1].
  • ecclesia Sancti Leodegarii de Sarnis 1106 [2], ancienne appellation d'Anneville-en-Saire.
  • ecclesia Sancti Martini de Sarnis 1134 [3], ancienne appellation de Réville.
  • Ansnevilla apud Sarnes 1185/1188 [4], ancienne appellation d'Anneville-en-Saire.
  • Anslevilla Sarnes s.d. [5], idem.
  • Pierres le Sarneis 1316 [6], nom de personne.
  • la croix au Sarneis ~1500 [6], ancien microtoponyme formé sur le même nom de personne.

Étymologie

Dérivé adjectival en -eis du nom de la Saire (primitivement Sara, d'origine pré-latine), sans doute par l'intermédiaire d'une forme gallo-romane °SARNESE < °SAR-IN-ESE. L'insertion du suffixe hypothétique -IN- (ou d'un élément similaire) n'est pas expliquée.

Notes et références

  1. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 182, § 58.
  2. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 68.
  3. François de Beaurepaire, op.cit., p. 183.
  4. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, p. 302, § DCLXXIX.
  5. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 430.
  6. 6,0 et 6,1 François de Beaurepaire, op.cit., p. 216.