Sainte-Croix-Bocage

De Wikimanche

Sainte-Croix-Bocage est une ancienne commune de la Manche.

Histoire

En 1213, Hugues, évêque de Coutances, confirma aux chanoines réguliers de Graville, près le Havre, la chapelle Sainte-Marie-de-la-Salle en la paroisse Sainte-Croix-de-Montaigu, que leur avait donnée Philippine, fille du comte d'Alençon, épouse de Guillaume de Roumare [1]

La commune fusionne en 1818 avec Teurthéville-Bocage,

Population

Évolution démographique avant la fusion
Commune 1793 1800 1806
Sainte-Croix-Bocage 105 118 125
Source : Notice communale de Sainte-Croix-Bocage sur le site Cassini

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Sainte-Croix-Bocage était la seconde paroisse, avec Montaigu-la-Brisette (alors chef-fief), à faire intégralement partie de la vicomté d'Alençon en Cotentin. Des fiefs disséminés sur de nombreuses autres paroisses complétaient cette vicomté, relevant du bailliage d'Alençon mais enclavée dans celui de Valognes.

Les maires

Liste des maires
Période Identité Lieu Qualité Résidence
1792-1808 Félix Varin* 1765 Sainte-Croix-Bocage Laboureur
1808-1818 Joseph Gréard 1780 Sainte-Croix-Bocage Cultivateur
* procureur de la commune en 1792, maire en 1794.
à compléter.

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Notes et références

  1. René Toustain de Billy, Histoire ecclésiastique du diocèse de Coutances.