Saint-Thomas-de-Saint-Lô

De Wikimanche

L'écluse de Candol.
Ancienne mairie de Saint-Thomas-de-Saint-Lô
Monument aux morts de Saint-Thomas-de-Saint-Lô

Saint-Thomas-de-Saint-Lô est une ancienne commune de la Manche.

Histoire

Une première église se tenait au 12e siècle, à l'emplacement du champ de Mars ; elle fut détruite pendant les guerres de religion parce que, n'étant pas dans l'enceinte de la ville, elle gênait la défense et offrait un abri aux assiégeants[1]. Au 17e siècle, elle fut rebâtie sur l'emplacement du théâtre municipal. Vers 1810, elle fut désaffectée et servit de halle au blé, le premier étage était aménagé comme salle de réunion jusqu'à sa démolition vers 1893 ou 1894[1]. Des fouilles entreprises en 1933 près du théâtre ont mis à jour six squelettes, restes du cimetière qui entourait l'église[1].

Commune sans école ni église et dont les deux principaux hameaux sont Le Hutrel et Candol, elle est rattachée à Saint-Lô le 1er mars 1964 en même temps que la commune de Sainte-Croix-de-Saint-Lô.

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires de Saint-Thomas-de-Saint-Lô de 1903 à 1964
Période Identité Parti Qualité Observations
1903-1907 Charles Delaroque
1907-1933 Auguste Huet
1933-1944 Victor Polin
1944-1947 Raymond Bigot
1947-1964 Joseph Lavalley


Population

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
397 411 402 316 316 288 325 308 325 353
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
307 303 330 310 305 286 270 312 282 276
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
266 250 278 283 266 339 328 306
Source : Cassini

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autre

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Dans le Saint-Lô d'Antan », L'Ouest-Éclair, 9 décembre 1933.

Lien externe