Saint-Pierre-et-Miquelon et la Manche

De Wikimanche

Drapeau de Saint-Pierre-et-Miquelon.

L'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon entretient avec la Manche une relation historique particulière depuis que les Terre-neuvas, pêcheurs normands du XVIe siècle au XXe siècle, partaient pêcher la morue au large du Canada. Beaucoup s'y sont installés définitivement[1].

De nos jours, il existe encore des liens fort avec cette collectivité d'outre-mer. Par exemple, Saint-Pierre-et-Miquelon dépend en matière d'éducation de l'académie de Caen.

Depuis mars 2009, un protocole d’accord existe entre le Symel), la commune de Miquelon-Langlade, le Conseil territorial de Saint Pierre et Miquelon, le conservatoire du littoral et le conseil départemental de la Manche. Celui-ci prévoit entre autres le jumelage technique entre les dunes d’Hatainville et l’isthme de Miquelon-Langlade. L’année 2011 a été marquée par des échanges politiques et techniques, notamment par un compagnonnage entre les gardes du littoral[2].

Toponymie

A Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Rue Granville : ainsi nommée en l’honneur de la Ville de Granville avec laquelle Saint-Pierre entretient de longue date des relations commerciales, maritimes et amicales[3].

Dans la Manche

Notes et références

Voir aussi