Saint-Jacques-de-Néhou

De Wikimanche

Saint-Jacques-de-Néhou est une commune du département de la Manche.

Saint-Jacques-de-Nehou.png Blason de la commune de Saint-Jacques-de-Néhou Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 25' 3.19" N, 1° 36' 50.86" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Bricquebec
Ancien canton Saint-Sauveur-le-Vicomte
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Mourotais(es)
Population 600 hab. (2016)
Superficie 21,49 km²
Densité 28 hab./km2
Altitude 7 m (mini) - 100 m (maxi)
Code postal 50390
N° INSEE 50486
Maire Noël Lefèvre
Communes limitrophes de Saint-Jacques-de-Néhou
Les Perques Bricquebec Néhou
Le Valdécie Saint-Jacques-de-Néhou Néhou
Fierville-les-Mines Besneville Saint-Sauveur-le-Vicomte

Map commune FR insee code 50486.png


Histoire

Saint-Jacques-de-Néhou est créée en 1899 par partition de la commune de Néhou, après un vote de 1895, suite aux désaccords sur la reconstruction de l'église[1].

Après de terribles combats où la 77e division allemande voulait percer le front américain, la commune est libérée les 17 et 18 juin 1944 par le 60e régiment d'infanterie de la 9e division américaine[1].

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2016, la commune comptait 600 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
719 704
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
663 639 653 659 674 635 599 549 520 471
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
446 419 412 471 487 502 518 534 550 567
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
575 584 592 600
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Les maires

Liste des maires de Saint-Jacques-de-Néhou
Période Identité Parti Qualité Observations
1900-1908 Alexandre Lanièpce
1908-1924 Auguste Houyvet
1924-1925 Jean Travers Giot
1925-1929 Louis Hamel
1929-1959 Félix Lemoigne
1959-1965 Eugène Hébert
1965-1984 Bernard Travers Faustin
1984-1995 Bernard Giot
1995-2001 Désiré Dussard
2001-actuel Noël Lefèvre SE retraité
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Guy Boisset pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [1]
À compléter.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2012).

La mairie (2012).

Adresse : Place Bernard Travers
50390 Saint-Jacques-de-Néhou

Tél./Fax : 02 33 41 62 73
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (25 août 2012)

Mardi 10 h - 12 h 30 -
Mercredi - -
Jeudi 10 h - 12 h 30 -
Vendredi - -
Samedi - -


Économie

Deux éoliennes du parc éolien.

Parc éolien terrestre : 5 éoliennes implantées sur la commune.

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Marcouf (19e) : Vierge à l'Enfant du 14e, classée à titre d'objet.
  • Motte féodale.
  • Manoir de Gonneville (16e), inscrit à l'Inventaire des monuments historiques.
  • Le Petit Lude (16e), privé.
  • La Grande Roquelle (16e/17e), aussi La Vieille Roquelle : ruines d'un château féodal du 13e (ferme manoir), privé.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Autre

Éducation

Culture

Bibliographie

Livre
  • Patrice Mouchel-Vallon, Travail, famille, poterie en Nord-Cotentin (Sauxemesnil et Néhou), Société d'archéologie et d'histoire de la Manche, 2002
Articles
  • Janine Simon, « Les poteries de Saint-Jacques-de-Néhou », Annales de Normandie, tome V, n° 3-4, octobre-décembre 1955
  • Yves Marion, « Saint-Jacques de Néhou, une monographie communale de 1913 retrouvée », Revue du département de la Manche, n° 200, avril 2008

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 René Gautier et 54 correspondants , 601 communes et lieux de vie de la Manche , éd. Eurocibles, 2014, p. 547
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.