Sébastien Nicolas Joachim Lespès

De Wikimanche

Amiral Lespès

Sébastien Nicolas Joachim Lespès, né à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) le 13 mars 1828, mort à La Rochelle (Charente-Maritime) le 24 août 1897, est une personnalité militaire liée au département de la Manche.

Biographie

Il est damis à l'École navale en 1844. Promu aspirant de 1ère classe, il embarquement sur le Friedlan. En 1849, il participe à des missions sur les côtes occidentales de l'Afrique à bord de L'Agde. En 1852, il intégre l'escadre de la Méditerranée à bord du Valmy.

En décembre 1854, il est promu au grade de lieutenant de vaisseau. Il embarque l'année suivante sur le Montebello et participe aux combats autour de Sébastopol, puis il est affecté sur le Magellan pour des missions en Mer noire et en Méditerranée.

En mai 1857, il part en campagne en Extrême-Orient à bord de L'Audacieuse. De 1858 à 1860, il est affecté à l'escadre Charner à bord du Nemesis. Il participe à l'attaque de Peï-Ho en juin 1859, puis à celle de Kan-Chan en Cochinchine en novembre.

En 1860, Lespés prend le commandement d'un aviso. En 1861, il est en mission diplomatique auprès du roi du Cambodge et effectue des travaux hydrographiques sur les fleuves cambodgiens. En 1862, il prend le commandement de la Mitraille et participe au combat de Phuoc-Loc. Lespès est blessé lors d'une expédition contre Goden.

En janvier 1864, il est promu au grade de capitaine de frégate et est nommé sous-directeur du port de Rochefort. De 1865 à 1866, Lespes est commandant en second du Pandore à la station d'Islande. De 1867 à 1868, à bord du Chamois, il est Chef d'état major de la division navale ouest de la France. En juillet 1869, il commande le Dupleix de la division des mers de Chine et du Japon.

En mai 1873, Lespès est promu au grade de capitaine de vaisseau et prend en novembre le commandement du Montcalm, puis en 1876, le commandement de la Revanche et en 1877 le commandement de L'Héroïne. En 1878, il est membre du conseil des travaux pour la Marine. Il participe en 1881 aux essais du cuirassé Amiral Duperré.

Lespès est nommé au grade de contre-amiral, membre du conseil de l'amirauté en décembre 1881. En janvier 1883, il est Major de la flotte. En décembre 1883, il commande la division des mers de Chine sur le cuirassé. Galissonnière. Lespès intervient dans le conflit franco-chinois (affaire du Tonkin). Il dirige les négociations menées par Fournier avec le vice-roi du Petchili Li Hug Chang et permet la signature de la convention du 11 mai 1884 donnant une liberté d'actions de la France au Tonkin, accords désavoués par la Chine. Le 6 août 1884, il participe au bombardement de Formose, à l'échec d'une tentative de débarquement. Participant aux combats autour de Formose, Lespès en assure le blocus au début de l'année 1885.

En janvier 1887, membre de l'amirauté, Lespès est nommé vice-amiral en 1888.
En août 1888, il devient préfet de la 1re région maritime à Cherbourg.

Lespès quitte le service actif en mars 1894.

Source

  • Espace Tradition de l'École navale. [1]