Rue du Belle (Saint-Lô)

De Wikimanche

La rue du Belle est une voie de Saint-Lô.

Situation

Cette rue, commence, à l’ouest, rue de la Chancellerie et se termine, à l’est, place du Général-de-Gaulle.

Chargement de la carte...


Odonymie

Attestations anciennes

  • la rue du Belle 1437 [1].

Étymologie

Le spécifique de cet odonyme est issu de l’ancien français baile « enceinte retranchée, fortification formée de pieux, palissade ». En Normandie, le mot baile (que l’on trouve également noté sous les graphies belle, besle, etc.) désigne la cour intérieure d’une habitation, et plus particulièrement la basse-cour d'un château, c’est-à-dire l’espace fortifié autour de ce dernier, renfermant la chapelle, les magasins, etc. C’est bien sûr ce dernier sens qu’il faut retenir ici. Par ailleurs, le mot a également désigné un verger clos, sur lequel se trouve l’habitation (ce que l’on appelle ailleurs une cour).

L'ancien français baile repose sur le gallo-roman °BALLIA, pluriel neutre pris pour le féminin de °BALLIU « pieu, enceinte fortifiée » (bas-latin ballium « cour, enclos, enceinte »), considéré par certains comme un mot d’origine gauloise (mais ceci n’est pas admis par tous).

Éléments remarquables

Commerces et autres activités

  • N° 3 : Legros (droguerie) [2]
  • N° 8 : Le Triskell (café) [3]
  • N° 16 : Mme Drouard (vêtements) [4]
  • N° 20 : Crédit foncier (banque) [3]
  • N° 28 : Cargo-Bar (bar) [3]
  • N° 28 : Royal Kebab (restaurant turc) [5]
  • N° 32 : À Saint-Hubert (armurerie) [6] ; St-Hubert Daniel Thouron (armurerie) 1983-2021 [7]
  • Maison Pauline (cadeaux) [6]
  • André Goy (radio-télévision) [6]
  • Bureau Service (matériel de bureau) [6]

Notes et références

  1. Édouard Lepingard, Le Cartulaire de l'Église Notre-Dame de Saint-Lô, 1437, in Notices, Mémoires et Documents, t. 17, 1899, p. 12.
  2. Ouest-France, 12 octobre 1961.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Portail des commerces de Basse-Normandie, site Internet, 2000 (lire en ligne).
  4. Ouest-France, 17 mars 1959.
  5. Côté Manche, n° 261, 15-21 mars 2017.
  6. 6,0 6,1 6,2 et 6,3 Ouest-France, 17 décembre 1955.
  7. « Saint-Lô : la plus ancienne armurerie a fermé ses portes », La Manche Libre, site internet, 5 avril 2021.

Lien externe