Rue au Fourdray (Cherbourg-Octeville)

De Wikimanche

Plaque de rue.

La rue au Fourdray est une voie de Cherbourg-Octeville.

Histoire

Le nom de cette voie est attesté en 1686 sous la forme Rue du Fourdray [1]. Il fait référence à un patronyme local, qui fut entre autres celui d'un bourgeois de Cherbourg, Robert Le Fourdey, mentionné dans un contrat de 1317. Elle est appelée Rue Traversière pendant la Révolution [2].

Situation

Elle part, d'ouest en est, de la rue au Blé, longe la place Centrale, pour aboutir dans la rue Grande-Rue.

En avril 2020.
Chargement de la carte...


Au n° 14, un passage ouvre sur des habitations.

Bâtiments remarquables

Commerces et autres activités

Publicité Ronflard.
  • N° 2 : Pizz'Express (pizzéria)
  • N° 3 : Cherbourg Accueil [4]
  • N° 4 : Pasquet-Sébire (épicerie) [5] ; L'Occitane (cosmétiques) [6]
  • N° 6 : L. O. Boutique (prêt-à-porter féminin) [7]
  • N° 8 : Jaxil (chausseur) [4] ; A & F Bataille (bijouterie) [8] ; Pandora (bijouterie)
  • N° 12 : Jean-François Foucher (pâtisserie-chocolaterie), depuis 2010 [9]
  • N° 16 : Cherbourg-Viandes [10] ; Objets etc. (vêtements, décoration) [11]
  • N° 18 : L'Univers de Mano (coutellerie) [7]
  • N° 20 : L'Aiglon (épicerie fine) [12] ; Ronflard (boucherie chevaline) [13] « fondée en 1934 » [14] ; Guy Degrenne (arts de la table) [7]
  • N° 22 : Aussant-Sagnier (pharmacie) [15][16] ; Maria Jourdan (vêtements hommes) [4]
  • N° 24 : Culinarion (cuisiniste) [7]
  • N° 26 : Le Dauphin (café) [17]
  • N° 28 : André Gardin [18]
  • N° 30 : Carré Café (Jeanne Luc) [7]

Notes et références

  1. Vauban, Plan de Cherbourg, 1686, Archives départementales de la Manche.
  2. Raymond Lefèvre, Histoire anecdotique de Cherbourg à l'intention de nos écoliers, éd. Cherbourg-Éclair, 1941, rééditée en 1973.
  3. Tancrède Martel, Julien et Marguerite de Ravalet, un drame passionnel sous Henri IV, éd. Alphonse Lemerre, 1920, réédité en 1992 aux éditions Isoète, p. 330-331.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 « Nord Cotentin Cherbourg », Guide d'informations touristiques et administratives, 1986.
  5. « Nos années 60 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2010.
  6. « Du changement à la tête de L'Occitane en Provence », La Presse de la Manche, site internet, 4 mars 2020.
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 et 7,4 Pages jaunes, consulté le 26 décembre 2020.
  8. C'est à Cherbourg, n° 30, 12 décembre 2018.
  9. Le Guide touristique, Cherbourg-Cotentin, 2014.
  10. Cherbourg, bulletin municipal, n° 1, septembre 1977.
  11. Le FigaroScope, site internet, consulté le 26 décembre 2020.
  12. Cherbourg-Éclair, 23 décembre 1912.
  13. La Police cherbourgeoise vous renseigne, Imprimerie commerciale cherbourgeoise, sd [1953].
  14. Équeurdreville-Hainneville, bulletin municipal, n° 5, 1977.
  15. Cherbourg-Éclair, 2 février 1911.
  16. « Nos années 60 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2010.
  17. Portail des commerces de Basse-Normandie (lire en ligne).
  18. Michel Hébert et Philippe Coligneaux, Cherbourg, tome 2, éd. Alan Sutton, coll. Mémoire en images, 1996, p. 85.

Articles connexes

Liens externes

Escapades photographiques en Cotentin : page 1, page 2, page 3, page 4, page 5.