Fastnet Race 2021

De Wikimanche

(Redirigé depuis Rolex Fastnet Race)
L'arrivée de Maxi Edmond de Rothschild.

La Fastnet Race 2021 est une course de navigation à la voile qui a lieu en 2021 entre Cowes (Angleterre) et Cherbourg-en-Cotentin.

Elle se court en équipage et sans escale.

Le départ général a lieu le 8 août 2021 à 12 h 10 (heure française). Les arrivées se succèdent à partir du 9 août et se jugent sur une ligne fictive située dans passe de l'Ouest, entre le fort de l'Ouest et le fort de Chavagnac.

Les classements sont établis en temps réel et en temps compensé.

La course est patronnée par les montres Rolex, d'où son nom de Rolex Fastnet Race. Elle est portée, pour l’organisation des arrivées 2021 et 2023, par l'association Arrivée Fastnet Cherbourg, présidée par Jean-Louis Valentin.

Chargement de la carte...

Le record est établi en 2019 en 1 jour 4 heures, 2 minutes et 26 secondes par Maxi Edmond de Rothschild, mené par Franck Cammas et Charles Caudrelier (classe Ultime).

Histoire

La Fastnet Race est créée en 1925 sur une idée du journaliste britannique Weston Martyr (1885-1966). Elle est organisée par le Royal Ocean Racing Club (Rorc), basé à Londres. Depuis 1995, elle se dispute tous les deux ans entre Cowes (Île de Wight) et Plymouth (Devon), soit sur une longueur théorique de 608 milles.

Considérée comme une course difficile, la Fastnet subit en 1979 une historique tempête qui coule 5 bateaux et en fait chavirer 75, provoquant la mort de 18 marins. Seuls 86 voiliers sur 306 terminent la course.

En 2021, son parcours se termine pour la première fois en France.

Présentation

336 bateaux représentant 24 nations prennent le départ [1], dont 88 français.

Partant de Cowes (Île de Wight), les voiliers longent la côte sud de l'Angleterre avant d'aller virer devant Fastnet Rock, au sud de l'Irlande, et de rallier Cherbourg-en-Cotentin, soit un parcours théorique de 695 milles nautiques (1 287 km). Le passage du raz Blanchard, au large de la Hague, ajoute à la difficulté.

La course

Le parcours.

Le dimanche 8 août, dans la phase de prédépart, Maître Coq IV, barré par Yannick Bestaven, vainqueur du dernier Vendée Globe, entre en collision avec un plaisancier : il est contraint de se retirer de la course [2].

En début d'après-midi, peu après la sortie du Solent, No Limit skippé par Yann Marilley est victime d'un démâtage. L’équipage fait maintenant route vers Cherbourg-en-Cotentin, hors course. Parmi l’équipage figure Loïck Peyron, qui a établi deux records sur la Fastnet. Un premier à bord de Fujicolor en 1999, battu en 2011 avec le maxi trimaran Banque Populaire.

Vers 17 h, le bateau le plus rapide, Maxi Edmond de Rothschild, fait route près des îles Anglo-Normandes dans l'ouest de Guernesey, dans la partie sud de la flotte. Il file à quelques 27 nœuds, avec son rival le plus proche Sodebo Ultim 3, qui avance à 23 nœuds.

Les vingt premières heures voient 54 abandons, dont beaucoup pour cause de panne de matériel.

Le 9 août à 9 h, Maxi Edmond de Rothschild skippé par Franck Cammas et Charles Caudrelier, vire en tête à la bouée du Fastnet Rock (Irlande) après une course rapide de 355 milles nautiques et fait route vers Cherbourg-en-Cotentin. Il franchit la ligne d'arrivée à 21 h 24 ce même jour [3]. Il a parcouru 841 milles nautiques en 1 jour 9 h 14 min 54 s. « Les premières heures ont été toniques, avec des rafales à 30 nœuds en sortie de Solent et une mer formée », commentent les organisateurs [3].

Le 10 août, en soirée, Skorpios, le plus grand monocoque de course au monde, franchit à son tour la ligne d'arrivée [4].

Classements

Ultimes

  1. Maxi Edmond de Rothschild - Gitana 17 (Franck Cammas-Charles Caudrelier) 1 j 9 h 14 min 54 s
  2. Actual Leader, (Yves Le Blévec) 1 j 18 h 41 min 22 s, à 9 h 26 min 28 s
  3. Sodebo (Thomas Coville) 1 j 20 h 16 min 36 s, à 11 h 1 min 42 s

Mocra

  1. Allegra (Adrian Keller) 4 j 4 h 48 min 3 s
  2. Rayon vert à 1 h 54 min 33 s
  3. Banzaï à 5 h 26 min 58 s

Class40

  1. Palanad 3 (Antoine Magré) 3 j 10 h 27 min 25 s
  2. Banque du Léman (Valentin Gautier) à 6 min 55 s
  3. Lamotte à 12 min 44 s

Imoca

  1. Apivia (Charlie Dalin-Paul Meilhat) 2 j 16 h 51 min 54 s
  2. Charal (Jérémie Beyou-Christopher Pratt) à 6 h 16 min 53 s
  3. 11th Hour Racing Team (Simon Fisher-Justine Mettraux) à 6 h 19 min 21 s

Monocoques

  1. Skorpios (Fernando Echavarri) 2 j 8 h 33 min 55 s

IRC 3

  1. Léon (Alexis Loison-Guillaume Pirouelle) 4 j 18 h 46 min 46 s
  2. Swell (Henry Bomby-Shirley Robertson) à 35 min 52 s

IRC toutes catégories

  1. Sunrise 4 j 6 h 45 min 11 s
  2. Ino XXX à 1 h 54 min 8 s
  3. Pata Négra à 3 h 36 min 30 s

Animations

La Patrouille de France en démonstration.
  • Le 13 août, 30 000 personnes assistent depuis Tourlaville à une démonstration de la Patrouille de France [5].

Notes et références

  1. « Fastnet : beau départ sous 25 nœuds pour les 336 partants », Course au large, site internet, 8 août 2021.
  2. « Yannick Bestaven privé de Rolex Fastnet Race après une collision avec un plaisancier », L'Équipe, site internet, 8 août 2021.
  3. 3,0 et 3,1 « Fastnet 2021 : Cammas et Caudrelier franchissent la ligne d'arrivée en tête », AFP, 9 août 2021, 22 h 25.
  4. « Rolex Fastnet : Le géant Skorpios premier en monocoque », Voiles et voiliers, site internet, 11 août 2021.
  5. Clément Sorel, « Un énorme succès populaire pour la Patrouille de France », La Presse de la Manche, 14 août 2021.

Lien interne

Liens externes

  • Site officiel
  • [Vidéo] « Le départ de la Rolex Fastnet Race 2021 », Royal Ocean Racing Club, chaîne Youtube, Royal Ocean Racing Club, durée : 2 h 39 min 56 s (voir en ligne).