Roger Boussard

De Wikimanche

Roger Boussard, né à Paris en 1913, mort à Gréville-Hague en 1999, est une personnalité économique de la Manche.  

Le pionnier du centre de la Hague

Né d’un père nivernais et d’une mère originaire de Coutances, Roger Boussard est un pionnier de l’industrie nucléaire dans le Cotentin. Il fut en effet le premier patron de l'usine de retraitement de la Hague, dont il devait assurer le démarrage. Il devint aussi un Manchois de cœur. De 1964 à sa mort, il demeura dans son département d’adoption après s’être fixé à Gréville-Hague où il est inhumé.

Roger Boussard avait déjà derrière lui une riche carrière militaire et civile quand il fut nommé chef du Centre de la Hague en octobre 1964. Polytechnicien de la promotion 1933, il termina sa carrière militaire avec le grade de colonel.

Il entama sa période civile en 1958 comme contrôleur général au service de construction des piles du Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Six ans plus tard, il prenait ses fonctions de chef du Centre de la Hague. Il lui fallut assumer plusieurs missions simultanées : dimensionner, concevoir et construire les installations, informer et former les hommes aux techniques et aux nouveaux risques, privilégier le recrutement local et maintenir une communication étroite avec les élus locaux.

Sa nomination à la direction de l’usine de la Hague en 1964 n’avait pas été le fruit du hasard. Il avait été désigné, entre autres raisons, pour ses talents naturels de « communication ». Ce scientifique était en effet un homme chaleureux et simple, non dénué d’humour, qui sut se faire accepter par une grande partie des élus locaux qu’il fallait persuader de l’intérêt du nucléaire. Sans son sens de la diplomatie, l’implantation du Centre de la Hague aurait peut-être soulevé davantage de difficultés.  

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147