Roger Baranton

De Wikimanche

Roger Louis Baranton, né au Raincy (Seine-Saint-Denis) le 7 août 1910 et mort à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne) le 31 mars 1994 [1], est un architecte qui a établi son activité dans la Manche.

Notice Biographique

Église Saint-Pierre à Bion, Baranton architecte

Il est le fils de Maurice Louis Baranton, 29 ans architecte au Raincy, et de Lucie Armandine Soufflet 23 ans [2].

Il a tenté l'admission aux Beaux-Arts de Paris, en juin 1928, février et juin 1929, et février 1930, admis en 2e classe le 16 juillet 1930

Il y est élève de Charles Lemaresquier et Georges Labro à partir du 27 mai 1930, puis de Victor Laloux.

Il est diplômé le 20 février 1940 avec le projet d'une « retraite sylvestre [pour] un grand musicien », avec seulement une mention passable.

Il établit son activité d'architecte au Raincy, entre 1949 et 1962, associé à Maurice Baranton, mais aussi à Lessay et Villedieu-les-Poêles, dès 1949, puis à Versailles (Yvelines) en 1967, et encore à Chaville (Hauts-de-Seine) en 1973.

Il est agréé MRU (Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme)[3].

Il est nommé architecte en chef du département de Seine-et-Oise, en 1967.

Membre de la SADG (Société des architectes diplômés par le gouvernement) en 1956, il figure encore dans l'annuaire de cette société en 1962, et en tant que membre correspondant dans l'annuaire en 1973.

Dans la Manche il est connu pour :

Notes et références

  1. « Acte de décès n° 20 N - État-civil de Brou-sur-Chantereine - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1994.
  2. Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte sur le site AGORHA.
  3. Agrément des architectes de la Reconstruction (lire en ligne)
  4. 4,0 et 4,1 Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche, Conservation des antiquités et objets d’art, 2011.