Robert Basan

De Wikimanche

Robert Basan, né à Valognes en 1611, mort à Valognes le 26 mai 1679, est une personnalité catholique de la Manche.

Issu d'une famille noble de Normandie, du rameau des Querqueville-Montaigu, Robert Basan (ou Bazan) est le fils de Pierre Basan, sieur de Querqueville, vicomte de Valognes, décédé en 1629, et de Jeanne du Mesnildot, qui, entre 1595 et 1613, aura neuf enfants.

Robert est baptisé le 13 mars 1611 à Valognes : son parrain est Gilles Cadot, vicomte de Carentan, et sa marraine Suzanne Aux Épaules, femme de Jean de Longaulnay. Plusieurs membres de la famille Basan sont apparentés à celle des Le Tellier de La Luthumière, et, au XVIIe siècle, les deux familles se fréquentent : ainsi, le 27 mars 1648, Marie-Françoise de La Luthumière, sœur de François de La Luthumière, fondateur du séminaire de Valognes, est la marraine de François Basan, fils de Guillaume et de Jeanne Le Jay, et neveu de Robert Basan.
Robert fait des études de théologie. Ordonné prêtre, il est, vers 1632, curé de Beauficel, puis de Montaigu-la-Brisette, enfin, en 1652, prieur-commandeur ou chapelain de l'Hôtel-Dieu de Valognes.

C'est là que Robert Basan accueille de manière provisoire, en 1655, François de La Luthumière, fondateur du séminaire, ainsi que les premiers membres de la communauté. Basan fait partie de ses proches, partageant les succès et les épreuves de cette maison.

Il quitte sa fonction de chapelain de l'Hôtel-Dieu en 1673 et continue de résider avec quelques prêtres au séminaire, après la fermeture de cette fondation chère à La Luthumière. Il y mourra le 26 mai 1679 et y sera inhumé le lendemain dans l’église, en présence de son neveu Pierre Basan, seigneur de Montaigu et de Querqueville (1640-1715), fils de Guillaume et de Jeanne Le Jay, et lieutenant général au bailliage de Valognes.

Sources

  • Arch. dép. de la Manche, dossier Valognes et registre des tabellions de Valognes.
  • Arch. mun. de Valognes, registres des baptêmes et des décès.
  • André Rostand, Art de Basse-Normandie, n° 7, automne 1957, pp. 7-11.
  • Jean Lesaulnier, Chroniques de Port-Royal, n° 35, 1986, pp. 74, 101.
  • Jean Lesaulnier, Images de Port-Royal, Paris, Nolin, 2002 p. 138.
  • Jean Lesaulnier et Antony McKenna (dir.), Dictionnaire de Port-Royal, Paris, Champion, 2004.