Richard Le Blanc

De Wikimanche

Richard Le Blanc, d'abord Richard André, né à Granville le 12 mars 1882 et mort dans la même commune le 29 mai 1953[1], est un artiste peintre de la Manche.

Biographie

Il naît, rue du Calvaire, de père et mère inconnus, présenté à l'officier d'état-civil par Victorine Danguy, sage femme[1].

Le 8 octobre 1893, alors âgé de onze ans, il est reconnu par Victor Le Blanc et Victorine Danguy et devient Richard Le Blanc[1].

Doué pour le dessin, il fréquente l'école de dessin de Granville avant d'entrer, à 17 ans, à l'École des Beaux-arts de Paris et de suivre les cours de l'École des Arts décoratifs[1].

Fraîchement diplômé, il revient à Granville en 1902 [1].

Après la Première Guerre mondiale, il ouvre un cours de dessin à son domicile, 2 ter boulevard d'Hauteserve ; il enseigne également le dessin à l'école municipale et forme de nombreux élèves dont Marc Chataignier[1].

Ses œuvres montrent l'intérêt qu'il porte à la vie quotidienne à Granville, à son port, comme sur Le débarquement de la morue[2] ou au marché du cours Jonville[1].

Il réalise des esquisses sur place, travaille sur papier en utilisant pierre noire, sanguine et craie blanche[1].

Le musée d'art et d'histoire de Granville conserve nombre de ses œuvres.

Hommage

Une rue de Granville porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 « Richard Le Blanc, peintre de la vie des Granvillais », La Manche Libre, 28 mars 2020.
  2. « Dans les mailles du filet », Musée national de la marine, site internet, 24 mai 2016 (lire en ligne)