Richard Dinoth

De Wikimanche

Richard Dinoth, né à Coutances en 1540, mort à Montbéliard (Doubs) en 1586, est un pasteur protestant et historien de la Manche.

Biographie

Protestant, il est chassé par les persécutions religieuses, et séjourne successivement à Strasbourg et à Bâle (Suisse), puis il est appelé à être pasteur de l'église française de Montbéliard en 1574 [1].

Les réfugiés affluent dans cette ville après l'interdiction en France du culte réformé par le traité de Nemours. « Tous furent accueillis avec bienveillance disent MM. Haag et les deux ministres, Dinoth et Samuel, s'empressèrent de les admettre à la cène, après avoir calmé leurs scrupules exagérés, mais honorables, en leur assurant qu'ils ne croyaient ni à la transsubstantiation [2], ni même à la consubstantiation [3] ; exemple admirable de tolérance donné pour la première fois et à une époque où les deux confessions évangéliques continuent à se combattre avec un acharnement insensé ». En effet, Dinoth, luthérien, accueillant ainsi les calvinistes, donne un exemple trop rare de charité chrétienne. Cette bonne entente ne dure pas longtemps ; mais Dinoth mourra avant le début de la discorde [1].

Il a laissé des ouvrages qui témoignent d'une véritable impartialité sur l'histoire de la Réforme et des guerres de religion [1].

Œuvres

  • Adversaria historica, Bâle, 1581, in-4°.
  • De bello civili gallico, libri sex, Bâle, 1582, in-4°. Cette histoire s'étend depuis 1555 jusqu'en 1577 Elle est écrite avec assez d'impartialité ; mais l'auteur ne s'est servi, suivant son aveu, que des ouvrages de Théodore de Bèze et de la Popelinière.
  • De bello civili belgico, libri sex, Bâle, 1586, in-4°, dédiés au sénat et à l'Académie de Strasbourg où l'auteur a fait quelque séjour.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Pierre Larousse, Grand dictionnaire encyclopédique du XIXe siècle, Paris, 1875.
  2. Présence réelle du corps et du sang du Christ après la consécration du pain et du vin.
  3. Le Christ est présent mais le pain et le vin conservent leur substance.