René Waldeck-Rousseau

De Wikimanche

René Waldeck-Rousseau.

René Waldeck-Rousseau, René-Valdec Rousseau pour l'état civil, né à Avranches le 27 septembre 1809 [1] et mort à Nantes (Loire-Inférieure, aujourd'hui Loire-Atlantique) le 17 février 1882, est un homme politique de la Manche, avocat de profession.

Biographie

Né de l'union de Charles Valdec Rousseau, ancien officier de l'armée de Mayence puis contrôleur principal des droits réunis, et de Félicité Deligne, fille d'un procureur au parlement de Rennes, il étudie le droit à Paris et débute sa carrière d'avocat au barreau de Nantes où il acquiert rapidement une solide réputation.

Il est membre de la Société des droits de l'homme.

Opposant de longue date à la politique de Louis-Philippe, il se fait élire député républicain de Loire-Inférieure en avril 1848. Il siège à l'Assemblée constituante jusqu'en mai 1849, et s'occupe particulièrement de la classe ouvrière. Sous son mandat, il vote, entre autres, pour l'abolition de la peine de mort.

Il ne se représente pas à la législative, et échoue, comme candidat d'opposition, au corps législatif dans la 2e circonscription de la Loire-Inférieure, le 29 février 1852.

Sous le Second Empire, il défend de nombreux journaux poursuivis.

Il est élu maire de Nantes en 1870, jusqu'en 1871, et une seconde fois en 1872, jusqu'en 1874.

Le 8 février 1871, il se présente aux élections législatives dans la Loire-Inférieure mais échoue et quitte la politique.

Il est le père de Pierre Waldeck-Rousseau (1846-1904), avocat, député d'Ille-et-Vilaine de 1879 à 1889, sénateur de la Loire de 1894 à 1904, ministre de l'Intérieur du 14 novembre 1881 au 30 janvier 1882 et du 21 février 1883 au 6 avril 1885, et président du Conseil, ministre de l'Intérieur et des Cultes du 22 juin 1899 au 7 juin 1902.

Distinction

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 29 décembre 1871.

Hommage

À Nantes, la place Waldeck-Rousseau lui rend hommage, ainsi qu'à son fils.

Notes et références

  1. État civil d'Avranches - Archives départementales de la Manche. L'officier de l'état civil a improprement daté l'acte de naissance du 26 septembre, mais l'examen chronologique du registre montre que l'acte et la naissance date en fait du 27 septembre, qui est la date de l'acte qui précède. Les notices biographiques confirment cette date du 27 septembre. Voir le Livre Doré de l'hôtel de Ville de Nantes.

Lien externe