René Marie Le Marois

De Wikimanche

René Marie Le Marois, dit Dubosc, né à Bricquebec le 9 avril 1769 et mort dans la même commune le 19 mai 1827, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est le fils de Guillaume Le Marois (1732-1791) [1].

Il s'engage dans l'armée comme volontaire en 1791, à 22 ans [1]. En 1798, il est capitaine aux grenadiers et promu chef de bataillon dans la Garde impériale le 7 septembre 1811.

Il est colonel dans l'armée impériale de Napoléon.

On peut lire sur sa tombe, dans le cimetière de Bricquebec : « Ci-git le colonel Le Marois René Marie né le 9 avril 1769, décédé le 19 mai 1827. Il fut l'appui de sa patrie quand il défendit les drapeaux. De retour dans nos hameaux, il eut une autre noble vie, du pauvre il devint le secours, en lui l'orphelin vit un Père, le malheureux dans sa misère coula par lui de plus beaux jours. Nobles amis dont il faisait la gloire, vous qu'il chérit, qu'il porte dans son cœur, vénérons sa mémoire, sur ce tombeau versez des pleurs; » [1]. Sur six cartouches latéraux, on lit encore : « Le 2 de l'an IV à la grande armée. 1806 et 1907 Prusse et Pologne 1808 en Espagne 1809 en Allemagne. A fait les campagnes de 1792 les 2, 3 et 4 aux armées du Rhin, de la Moselle, du Nord, de la Hollande, de l'Ouest et des côtes de l'Océan et celle de l'an VIII à l'armée d'Italie. Approuvé chef de bataillon par sa Majesté Louis XVIII le 5 juin 1819 à commencer du 14 mars 1806. 32 ans de service, 12 campagnes de guerre. Décoré à l'élévation de Napoléon à l'Empire en reconnaissance des services rendus pendant le Consulat par décret du 15 mars 1810, nommé chevalier de l'Empire, officier de la Légion d'honneur. » [1].

Revenu à la vie civile, il meurt à Bricquebec, rue du Bourg [1]. Il a 58 ans.

Distinctions

Il est chevalier de l'Empire par lettres patentes du 16 décembre 1810 et officier de la Légion d'honneur [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Généalogie familiale (Lire en ligne).